Invitée sur CNews dans L’Heure des Pros du 21/10/2021, la psychologue Marie-Estelle Dupont fait un constat alarmant, pour ne pas dire catastrophique, sur l’état de santé mental des jeunes adolescents français à cause des restrictions sanitaires.

dupont

La psychologue Marie-Estelle Dupont nous apporte les résultats de cette étude qui fait froid dans le dos :

« Le journal américain de l’académie de médecine JAMA Network Open a publié un article qui a été fait par les pédopsychiatres de l’hôpital Robert-Debré. Par rapport à il y a dix ans, nous avons en novembre-décembre 2020, 299 % d’augmentation de tentatives de suicides et de suicides chez les moins de quinze ans. Nous avons donc des adolescents, depuis les restrictions sanitaires, le deuxième confinement, l’anxiété de leurs parents, les difficultés économiques et psycho-sociales, qui vont très mal. Ils ont des idées de mettre fin à leurs jours qui ont drastiquement augmenté. »

[NDLR : Pour ceux qui douteraient de pourcentages établis depuis dix ans : entre 2018 et 2019 l’augmentation de syndromes dépressifs chez les 15-24 ans est de 10,1 % en mai 2019 et de 22 % en mai 2020. Ce sont les chiffres officiels. Comment mettre en doute l’augmentation des passages à l’acte, c’est-à-dire les suicides ? Curieusement, les chiffres officiels semblent oublier les moins de 15 ans… Pour ne pas choquer ?]

stats

Tentatives chez les enfants de moins de 15 ans au cours de la décennie avant et pendant la pandémie de COVID-19 en Paris, France.

Vous pouvez lire l’étude de JAMA Network Open en PDF ici : Temporal Trends in Suicide Attempts Among Children in the Decade Before and During the COVID-19 Pandemic in Paris, France



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *