https://fr.sputniknews.com/20211102/les-talibans-interdisent-la-circulation-de-devises-etrangeres-en-afghanistan-1052445631.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2021

Youlia Zvantsova

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e4/09/07/1044388468_157:0:981:824_100x100_80_0_0_a72c636f6dadff304ac5236ade72e0fc.jpg

Youlia Zvantsova

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e4/09/07/1044388468_157:0:981:824_100x100_80_0_0_a72c636f6dadff304ac5236ade72e0fc.jpg

Actus

fr_FR

Sputnik France

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e5/0a/1f/1052403994_295:0:3026:2048_1920x0_80_0_0_48e6dffddd4cc291b99eccb111e27412.jpg

Sputnik France

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

fonds monétaire international (fmi), banque mondiale (bm), talibans, dollar us, interdiction, transaction, devises

Éprouvant de sérieux problèmes économiques, les talibans*, au pouvoir en Afghanistan depuis août, ont “demandé” à réaliser toutes les transactions en monnaie nationale, brandissant la menace de “poursuites judiciaires” pour sanctionner les contrevenants.

Les talibans* arrivés en août dernier au pouvoir en Afghanistan ont interdit la circulation de devises étrangères en raison de la situation économique difficile du pays, a déclaré leur porte-parole, Zabihullah Mujahid.

“La situation économique et les intérêts nationaux du pays exigent que tous les Afghans utilisent uniquement la monnaie afghane pour toute transaction. L’émirat islamique demande à tous les citoyens, commerçants, hommes d’affaires et au public d’utiliser l’afghani pour toutes les transactions et de s’abstenir strictement d’avoir recours aux devises étrangères”, a-t-il indiqué sur Twitter.

Selon le décret des autorités, ceux qui ne se conformeront pas à cet ordre “s’exposeront à des poursuites judiciaires”.

Suspension des aides

La Banque centrale de l’Afghanistan a pour sa part publié un décret prévoyant de remettre les transferts de fonds uniquement en monnaie locale afin de préserver les dollars américains dont le pays manque, avait précédemment annoncé la chaîne de télévision Tolo News.

Après que les talibans* ont pris le contrôle de Kaboul, les banques occidentales ont gelé, sur consigne des États-Unis, les avoirs étrangers de l’Afghanistan. Le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale (BM) et l’Union européenne (UE) ont suspendu le financement de leurs projets. Les réserves brutes de la Banque centrale afghane s’élevaient à 9,4 milliards de dollars (plus de huit milliards d’euros) fin avril, selon le FMI, plus de sept milliards se trouvaient dans des banques américaines.

“Les actifs de la Banque centrale que le gouvernement afghan possède aux États-Unis ne seront pas mis à la disposition des talibans*”, avait indiqué à l’AFP un responsable de l’administration Biden au lendemain de l’arrivée des islamistes au pouvoir, le 15 août.

Appel lancé aux États-Unis

Un autre porte-parole des talibans, Suhail Shaheen, a indiqué à Sputnik que les nouvelles autorités du pays avaient appelé les États-Unis à débloquer les avoirs étrangers de l’Afghanistan, les ressources étant nécessaires pour une aide humanitaire à la population.
Fin septembre, le département du Trésor américain a annoncé qu’il autorisait le gouvernement états-unien et certaines ONG et organisations internationales, y compris les Nations unies, à réaliser des transactions financières limitées avec les talibans* et le réseau Haqqani* pour alléger le fardeau des besoins humanitaires des Afghans.

*Organisation terroriste interdite en Russie





-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *