Le 28 octobre 2021, l’ancien vice-président des États-Unis, Mike Pence (Républicain), s’est exprimé devant les Moudjahiddines du peuple (MEK) au Hilton de Washington.

Michele Fournoy (Démocrate), co fondatrirce du Center for a New American Security et actuelle sous-secrétaire à la Défense, s’est exprimée quant à elle lors d’une réunion virtuelle des Moudjahiddines du peuple.

Après avoir été considérée comme une organisation terroriste par les Occidentaux, les Moudjahiddines du peuple (MEK) sont en odeur de sainteté en Occident. Ils sont la seule organisation militaire capable de porter des coups en Iran même au régime islamique comme ils l’ont montré aux côtés du président Saddam Hussein lors de la guerre Iraq-Iran.



-source-

One thought on “Mike Pence soutient les Moudjahiddines du peuple”
  1. Et alors?
    Cela prouve tout simplement que l’Amérique suit son chemin de croix et que ses névroses obsessionnelles ne trouvent leur sens qu’auprès d’autres névrosés pour le coup, hystériques, qui ne savent apaiser leurs souffrances qu’en faisant souffrir durement les autres.
    Ces gens sont certes, dangereux, mais, dès qu’ils croiseront le chemin d’une âme déterminée à restaurer l’ordre normal des choses, leurs complaintes raisonneront sur l’entièreté de la planète, car on massacrera aussi bien leurs bébés dans le ventre de leurs mères que leurs vieillards au bord de la tombe. Tout ça, c’est du vent!
    L’Amérique est en pleine révision de son corpus théorique pour tenter de réarticuler un peu ce que lui apprend la pratique à laquelle elle est confrontée.
    Elle est prise par la folie du doute, chaque pas qu’elle accomplit est une douleur sans nom pour elle, quelles en seront les conséquences, devra-t-elle reculer, dégager… quel est le bon schéma d’organisation pour ses projets futurs?
    Voilà où est fourrée l’Amérique aujourd’hui.
    Est-ce vraiment avec une telle timidité, que ce d’aucuns veulent encore voir comme une puissance, semble armée pour envisager le dénouement des crises qui traversent le monde, ce géant qui s’est littéralement fait castré sur le champ de bataille par une bande de nabots, ne peut espérer traiter pour encore faire illusion de son existence, que sur la rivalité entre frères.
    Mais, là encore, il va vers des problèmes, puisque les frères rivaux sont tempérés par des autorités tutélaires, Russie et Chine, ce sont devenues les instances modératrices.
    Ainsi, tous les efforts des entreprises américaines à faire perdurer un monde dont l’humanité ne veut plus, se confronteront toujours aux conséquences de son aliénation au déclin des valeurs patriarcales.
    Les vieilles lunes s’effondrent les une après les autres mais on trouvera encore nombre de quidams qui nous analyseront le monde selon la seule lecture qu’ils peuvent lui connaître, les réalités de l’avenir feront extrêmement mal à certains, c’est sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *