La crise du Covid n’a pas aggravé la pauvreté en France, selon l’Insee, qui a fait paraître ses derniers travaux concernant l’impact de la crise sanitaire sur le taux de pauvreté dans l’hexagone.

L’an dernier en France, 14,6 % de la population vivait sous le seuil de pauvreté. Un niveau similaire à celui de 2019. Les aides publiques ont joué leur rôle d’amortisseur en contribuant à réduire les inégalités de revenus et la pauvreté monétaire. Un taux de pauvreté qui reste inchangé en France malgré la crise sanitaire : ce constat de l’Insee a toutes les chances d’alimenter les débats en cette période préélectorale.

Les économistes Marc de Basquiat et Jacques Sapir étaient invités à débattre de ces travaux de l’Insee et de l’impact réel de la crise sanitaire sur le niveau de vie des Français.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *