Le 5 novembre 2021, les députés membres du Parti communiste français ont déposé sur le bureau de l’Assemblée nationale, à l’initiative de leur secrétaire général Fabien Roussel, une « proposition de résolution visant à lutter contre la banalisation des discours de haine dans le débat public ». Cette initiative a été publicisée comme une action visant à empêcher la candidature à l’élection présidentielle d’Éric Zemmour condamné en 2011 pour « provocation à la haine raciale » et en 2018 pour « provocation (…)



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *