Merci à X’yd et à Françoise G.

Source : Real vision

Vidéo explosive avec des arguments incontestables en ce qui concerne la destruction programmée du système immunitaire SUITE A CES INJECTIONS TOXIQUES. Alerte de Geert Vanden Bossche éminent virologue.

” alt=””/>

Complément

Par Isabelle de conscience du peuple

Voici le courriel que j’ai reçu du virologue Geert Vanden Bossche, ce jeudi 4 novembre 2021

« Vous vous rappelez mon article sur « Que se passera-t-il si Israël échoue à la vaccination »?

Comme je l’ai dit, tout ce que vous avez à faire est de regarder Israël…

Je suis sûr que cela a déjà commencé (voir courbe ci-jointe).

Est-ce le début de la prochaine vague? – Oui.

Celle-ci va-t-elle être encore plus sérieuse? – Oui.

Est-ce que ça va épargner les vaccinés? – Non, au contraire.

Un débat supplémentaire sur la 4e dose sera-t-il nécessaire? Je suppose que cette fois-ci, les gens vont enfin leur dire où se la mettre la prochaine dose…

Malheureusement, des dégâts ÉNORMES ont déjà été infligés. Je suis sérieux. 👉La vaccination des enfants va juste bouleverser le processus et faire suffisamment pencher la balance pour permettre au virus d’exercer une pression de sélection naturelle sur l’immunité innée de l’hôte. Il vaut peut-être mieux ne pas traduire cela en termes simples…

Les prochains pays sur la liste vers un scénario similaire ne sont pas nécessairement ceux avec les taux de couverture vaccinale les plus élevés, mais ceux avec une mise en œuvre rapide et agressive de la vaccination de masse (la 3ème dose + la vaccination des enfants). [C’est le cas du Canada].

Les autorités mondiales de santé publique ont largement sous-estimé [ou volontairement ignoré]:

👉la capacité évolutive du virus lorsqu’il est soumis à une pression de sélection immunitaire positive généralisée; [l’arrivée de nouveaux variants qui risquent de résister à la vaccination actuelle]

👉la suppression dramatique de la capacité immunitaire innée de l’hôte lorsqu’il est soumis à une pression infectieuse virale généralisée. [Le déclin du système immunitaire inné et naturel des individus, créant ainsi une vulnérabilité à combattre tous autres virus ou maladies].

Une catastrophe ne peut être atténuée que par une chimioprophylaxie de masse d’un antiviral efficace (6-8w) et d’une polychimiothérapie précoce.

En effet, nous DEVONS faire baisser la pression infectieuse et DEVONS traiter ceux dont le système immunitaire inné est (durablement) supprimé par les vaccins.

De refuser cela n’est plus une erreur mais un crime.

L’Afrique va gagner.

Je suis vraiment dévasté et le cœur brisé quand je pense à ce que nous sommes en train de préparer… »

Geert Vanden Bossche

Les commentaires et les articles y compris ceux en « tribune libre » sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *