Les rencontres internationalistes Les Peuples Veulent reviennent pour une troisième édition ! Des activistes du monde entier sont attendu.e.s en novembre à Montreuil pour nous raconter leurs expériences, partager leurs idées, analyses et espoirs.

Pendant trois jours, tables rondes, projections, concerts et bien sûr savoureux repas seront proposés dans ce magnifique espace qu’est AERI. Pour nous permettre de nous rencontrer, de se régaler, de danser et de réfléchir ensemble.

En compagnie d’invité.e.s, venu.e.s d’Inde, du Liban, des États-Unis, de Tunisie, d’Iran, de France, de Grèce et du Chili et à partir des pistes d’ores et déjà creusées ici et ailleurs, nous essayerons de dessiner ensemble des horizons émancipateurs à mêmes de traverser frontières et océans.

À l’espace AERI au 57, rue Étienne-Marcel, Montreuil – Métro Croix-de-Chavaux

Cette édition se déploiera autour de trois thèmes :

L’Internationale Féministe

La vague de révolte féministe ne cesse de grossir dans le monde entier. Ces dernières années les combats féministes n’ont cessé de bouleverser l’ordre établi et d’imaginer un futur plus égalitaire pour toutes et tous.

Alors que certaines revendications sont parfois spécifiques aux contextes locaux, il existe plus que des résonances entre les luttes féministes en Amérique Latine, en Europe, au Moyen-Orient ou ailleurs. Ces mobilisations et la circulations des outils, des idées et des formes d’actions peuvent être comprises comme une expérience collective, à la fois locale et transnationale.

Ainsi, l’internationale féministe, ne serait-elle pas une hypothèse révolutionnaire à part entière ?

Internationalismes d’hier et de demain

Comment traduire et mettre en résonance des situations, des expériences et des soulèvements aux quatre coins du monde ? Comment faire dialoguer des résistances dont les contextes sont très différents mais qui partagent la même volonté de changement radical ? Comment organiser l’entraide transnationale depuis l’exil et comment unir plusieurs fronts face aux logiques autoritaires et néolibérales ? Il existe une diversité d’initiatives, passées et présentes, visant à construire et consolider des liens entre les luttes dans différents pays.

Pour les renforcer et les multiplier, quelles nouvelles stratégies internationalistes pouvons-nous imaginer pour aujourd’hui et demain ?

Les voies du changements

Entre les partis discrédités et les soulèvements populaires sans chefs, des hypothèses politiques émergent pour proposer des alternatives à la fois au système actuel et aux organisations politiques d’auparavant.

Hypothèses communalistes aux États-Unis, nouvelles formes d’organisation en France ou au Liban, coordinations féministes au Chili ou au Soudan, réseaux affinitaires dans de nombreux territoires… Autant de manières de faire pression, d’expérimenter la solidarité et d’avancer sur les chemins de l’émancipation.

Quelles sont les hypothèses en expérimentation ou à élaborer pour arriver à faire bouleverser régimes autoritaires, systèmes inégalitaires et structures réactionnaires ?

Programme

Vendredi 12 novembre

18 h 30 : Projections d’une sélection de courts-métrages qui documentent des luttes passés et contemporaines

20 h : Dîner syrien

21 h 30 : Concert

Samedi 13 novembre

14H00 – 16H30 : Internationalismes d’hier et de demain

avec Longo Maï (Europe), Collectif98 (Iran), Alpha Kappa (Grèce) Crimethinc. (USA) et Buzuruna Juzuruna (Liban)

17 h 30 – 20 h 00 : Les voies du changements

avec Mégaphone (Liban), Coordinadora Feminista 8M (Chile), Longo Maï (Europe), Alpha Kappa (Grèce), MASA (Inde) et Crimethinc. (USA).

20 h : Dîner syrien

21 h 30 : Dj set

Dimanche 14 novembre

12 h : Brunch Syrien

14 h : Projection de Born in Flames de Lizzie Borden, 1 h 30, 1983. VOSTF. « Dans un futur où le gouvernement socialiste gagne le pouvoir, un groupe de femmes planifie une révolte. »

https://www.youtube.com/watch?v=Gt4TSXkNaXw

16 h – 18 h 30 : L’Internationale Féministe

avec Coordinadora Feminista 8M (Chile), Roula Seghaier (Liban, Tunisie), Arya Thomas (Inde), Somayeh Rostampour (Kurdistan, Iran) – Syrian Feminist Society (Syrie) par vidéo

19 h : Apéro de fin

Photo de une : Marche contre la violence sexiste à la Plaza Dignidad, au Chili, le 25 novembre 2019 © Karla Riveros, Wikipedia commons Attribution-ShareAlike 4.0 International (CC BY-SA 4.0)



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *