https://fr.sputniknews.com/20211113/la-russie-constate-une-relocalisation-des-activites-de-lotan-en-mer-noire-1052587438.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2021

Dmitri Bassenko

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e4/09/15/1044461370_0:0:2048:2049_100x100_80_0_0_55dfae2a16892b6328a65faeb0d03ad0.jpg

Dmitri Bassenko

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e4/09/15/1044461370_0:0:2048:2049_100x100_80_0_0_55dfae2a16892b6328a65faeb0d03ad0.jpg

Actus

fr_FR

Sputnik France

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e5/0b/09/1052530261_0:0:2731:2048_1920x0_80_0_0_67bc41277057a4f9ce26974a2981b8a9.jpg

Sputnik France

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

russie, états-unis, vladimir poutine, ukraine, donbass, otan, turquie, roumanie, mer noire, us air force

Les militaires russes continuent de suivre de près les exercices de l’Otan qui se poursuivent désormais dans la partie nord-ouest de la mer Noire. Au cours des dernières 24 heures, quatre avions de l’Alliance ont été interceptés à la frontière russe.

Les activités des navires de guerre américains et de l’aviation de l’Otan en mer Noire se sont déplacées vers sa partie nord-ouest, a constaté ce samedi 13 novembre le ministère russe de la Défense.

Les militaires russes continuent d’observer les manœuvres américaines qui revêtent aux yeux de Moscou “un caractère agressif”, a souligné le ministère.

Dans le même temps, la Défense russe a fait savoir qu’un avion de reconnaissance stratégique U-2S de l’US Air Force avait scruté le territoire russe depuis l’espace aérien de l’Ukraine voisine.

Au cours des dernières 24 heures, des appareils des forces aériennes russes ont intercepté au total quatre avions de reconnaissance de pays membres de l’Otan au-dessus de la mer Noire, poursuit le ministère.

Exercices “imprévus”

Ces développements interviennent sur fond de spéculations dans les médias occidentaux sur la menace d’une offensive de l’armée russe contre l’Ukraine. Dans un entretien avec la chaîne télévisée Russie 24 diffusé plus tôt dans la journée, Vladimir Poutine a dénoncé des allégations “alarmistes”.
Il a d’ailleurs qualifié de “sérieux défi” les exercices “imprévus” menés par Washington et l’Otan en mer Noire et impliquant le navire de commandement de la Sixième flotte des États-Unis Mount Whitney, le destroyer USS Porter, ainsi que des bâtiments envoyés par la Turquie, la Roumanie et l’Ukraine.

Moscou soupçonne Washington de chercher notamment à évaluer la situation dans le Donbass ukrainien pour se préparer à une éventuelle reprise des hostilités dans la région qui échappe depuis 2014 au contrôle des autorités de Kiev.





-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *