La vice-présidente des Etats-Unis, Kamala Harris, était en France notamment pour permettre de parachever la réconciliation entre les deux pays. Mais une vidéo la montrant en train de s’exprimer à l’Institut Pasteur fait polémique.

Arrivée à Paris le 9 novembre pour cinq jours afin d’assister aux cérémonies du 11 novembre et de finaliser, dans la foulée, la réconciliation franco-américaine à la suite de la crise des sous-marins australiens, Kamala Harris a par ailleurs visité quelques heures après son arrivée l’Institut Pasteur où elle a rencontré des chercheurs américains et français travaillant sur le Covid-19.

Durant son intervention, elle a semblé prendre un accent particulier pour se faire comprendre des scientifiques français, en appuyant fortement plusieurs fois sur les mots «the plan» et «defend the plan» (le plan et défendre le plan).

Cette séquence, qui a rapidement suscité une grosse polémique aux Etats-Unis, a été visionnée des centaines de milliers de fois. D’aucuns n’ont pas hésité à critiquer Kamala Harris, notamment ses adversaires politiques. Un soutien de Donald Trump, Jake Schneider, se moque des «grimaces» de Kamala Harris. «[Elle] rend visite à un groupe de scientifiques français et leur parle comme s’ils étaient des tout-petits», a-t-il ajouté.

L’ancien secrétaire d’Etat de Donald Trump, Mike Pompeo, a d’ailleurs déclaré le 10 novembre sur Fox News que la séquence de Kamala Harris était «plus qu’embarrassante» et que les adversaires des Etats-Unis pouvaient considérer l’administration Biden comme «des gens qui ne seraient pas sérieux». Une intervention qui n’a visiblement pas suscité une telle polémique en France.

Néanmoins, les sorties de Kamala Harris à l’étranger ont déjà été soumises à de vives critiques, notamment lorsqu’elle s’est rendue pour ses premiers voyages au Mexique et au Guatemala, ses opposants considérant qu’à travers ses petites phrases, elle ne prenait pas la crise migratoire au sérieux.





-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *