Aujourd’hui, une petite fiche de lecture de plusieurs numéros du journal « Fait & Documents » qui nous permettra d’en savoir un peu plus sur le couple Macron et l’influence de Brigitte au sein du gouvernement.

I ) Qui est-elle ?

Hormis toute la propagande de masse sur le pseudo glamour qui illustre ce couple à travers toute la presse, en réalité, c’est l’arbre qui cache la forêt, car on ne connait que très peu de faits officiels à son sujet, mais creusons un peu.

À travers les livres :

  • « Les Macron »
  • « Un jeune homme si parfait »
  • « Brigitte Macron, l’affranchie »
  • « Deux jeunesses françaises »
  • Et une interview sur RTL.

Le tout cadré entre 2017 et 2021, on apprend que Brigitte, par enquête et élimination successives des mensonges démasqués, n’a aucun des diplômes requis pour exercer le métier d’enseignant dont elle a embrassé la carrière, alors qu’elle a enseigné dans le prestigieux St Louis de Gonzagues (appelé aussi Franklin en référence à la rue du XVIe arrondissement de Paris.)

 

1) Son CV 

Quels sont ses diplômes ?

  • Le Baccalauréat obtenu à l’âge de 19 ans (soit un an de retard) et qui est passé de la mention « très bien » à « bien » au fur et à mesure des années d’interviews
  • Une maîtrise de lettre (devenue un certificat)
  • Un CAPES qu’elle assure avoir eu, mais dont la trace est introuvable comme l’a habilement rappelé Sylvie Bommel sur une de ses interviews sur la radio RTL ou cette source ici.

Le lycée Franklin dans lequel elle a enseigné est particulier. En effet, il est ultra élitiste et c’est là que cela devient intéressant. On apprend que cet établissement a eu pour directrice la mère du grand Bruno Le Maire, que l’on ne présente plus : il était ministre de l’Économie tout en siégeant à la commission trilatérale, il connaît les coulisses…

 

2) Qui sont les élèves de cet établissement ?

Des exemples au hasard :

  • François Villeroy de Galhau (gouverneur de la banque de France)
  • Les enfants d’Édouard Balladur
  • Les enfants de Dominique de Villepin.

 

3) Et Brigitte dans tout ça ?

En recoupant toutes les informations disponibles, Brigitte aurait donc été la professeure de français de grand nombre d’enfants des soutiens d’Emmanuel Macron :

  • Bernard Arnault (2nd fortune mondiale)
  • Renaud Dutreuil (patron de LVMH à New York)
  • Jacques Attali (qui présenta Macron à François Hollande fin 2010).

Réussir à intégrer la « Top Gun Academy » avec un détournement de mineur comme casserole à trainer derrière soi, révèle du grand art.

Bravo Brigitte.

 

 

4) Leur rencontre

La stratégie de communication de nos grands médias pour nous vendre le couple Macron aura été de mentir par petites touches successives sur la chronologie des faits.

Elle est née le 13 avril 1953.

Lui, le 21 décembre 1977.

C’est donc près de 25 ans qui les séparent alors que la presse nous a très souvent parlé de 20 ans.

« Libération » le 18 septembre 2012 : « Il tombe amoureux de sa professeure de français, de 20 ans plus âgée »

« Le Monde » le 28 octobre 2012 « il a épousé en 2007, une femme de 20 ans son ainée »

« Le Parisien » le 19 octobre 2014 : « C’est à cette époque que commence une idylle avec sa professeure de français, Brigitte Trogneux, 36 ans, soit 20 vingt ans de plus que lui. »

En soi, cette histoire peut sembler romantique et avoir de « la gueule » (surtout si elle est éphémère, cela rajoute du tragique). Avoir 16 ans et entretenir une relation (secrète, passionnée, et interdite) avec sa professeure de 36 ans, il y a du cachet. Au lycée, il aurait sans doute eu beaucoup plus de popularité qu’aujourd’hui.

Cependant, une fois le vernis gratté, la réalité est tout autre:

Elle avait 39 ans et lui 14 ans, c’est officiellement du détournement de mineur. Aggravé de plus, car elle a autorité sur lui. Ce traumatisme affectif a créé un terreau fertile pour qu’il adopte des comportements « psychopathiques ». Car, comme tout enfant victime de pédophilie, la barrière du « tout est permis » a été est transgressée, donc à présent pour lui, il n’y a plus de limite (morale, éthique, même physique). Il devient alors parfait pour remplir les missions que ses employeurs lui demandent.

Je vous invite vivement à regarder cette vidéo. C’est un psychiatre italien qui rédige le profil mental d’Emmanuel Macron en moins de 10 minutes par les éléments publics qui sont disponibles. On comprend beaucoup mieux Macron après cette analyse.

 

II) Leur mariage

Pour réparer le viol qu’il a subi s’en suit un mariage, officiel, mais symbolique, en somme « réparateur » toujours selon les dires du psychiatre, psychothérapeute et professeur Adriano Sagatori.

Ce dernier a eu lieu le 20 octobre 2017. Ils s’unissent alors au Touquet et les quelques rares photos qui sont issues de cette « cérémonie » sont étranges pour ne pas dire, troublantes.

Brigitte porte une robe très courte et sans manche, ce n’est pas une robe de mariage.

Macron quant à lui, porte une cravate rose, et un costume noir (ce qui normalement n’est pas non plus le code vestimentaire d’une tenue de marié) généralement un futur marié surtout en la période du 20 octobre (donc automne) porte un costume charbon, bordeaux, ou gris moyen, nullement noir. Le jour le « plus important de sa vie » tous les détails comptent, alors pourquoi briser les codes ? Surtout avec leur niveau culturel et financier, il n’y a pas de hasard, mais à la rigueur qu’importe.

Le plus… bizarre est leur pièce montée. Il représente clairement les cornes d’un Baphomet sous des flammes. Peut-être vois-je des diableries partout, pourquoi pas…

Alors comment se fait-il alors que leur mariage n’apparaît-il pas dans les registres de l’hôtel de ville dans laquelle la cérémonie a eu lieu ?

À la place pour le jour même y figure un baptême…

Il y a trop de symbolique occulte, qui ne présage rien de bien saint.

 

1) Anecdote

Dans le livre biographique « Un jeune homme si parfait » il apparaît qu’Emmanuel Macron a dû quitter le domicile de ses parents à l’âge de 16 ans, car ses derniers l’avaient renié suite à son aventure avec sa professeure.

« Sa professeur de français Jeanne Verdier a admis avoir découvert qu’Emmanuel s’était exfiltré pour Paris en septembre et que ses parents étaient à deux doigts de porter plainte. »

« Deux jeunesses françaises »  — Hervé Algolarondo, Grasset 2001.

 

2) Extraits de presse et analyse

Selon Sylvie Bommel :

« Pendant la campagne présidentielle, quand il a bien fallu livrer quelques détails sur les circonstances de leurs rencontres, les époux Macron ont tout fait pour que le mot « détournement de mineur » ne soit jamais prononcé. »

Dans un article datant du 10/02/17 dans le magazine Closer, il est écrit :

« Brigitte Auzière séduite par ce fringuant lycéen hors norme n’a pas goûté au péché de chair avec Emmanuel Macron lorsqu’il dirigeait le club de théâtre »

À la parution de l’article, la mention de « club de théâtre » est pleinement intégrée dans le narratif après avoir été omise durant 4 ans.

Pourquoi d’après vous ?

Imaginez seulement une seconde une biographie débutant dans un club de théâtre qui finirait Président de la République, le tout contrôlé par une dame aux mœurs éphébophile, limite pédo ? L’image d’un Macron jeune conquérant aurait été remplacée par celle d’un simple comédien sous l’emprise de son mentor. Ce qui n’est pas sans rappeler son attrait pour les mises en scène théâtral, lors de ses crises d’hystérie, ou de la qualité de sa « poker face » lors des mensonges éhontés qu’il est capable de donner face caméra devant des millions de téléspectateurs.

Dans un de ces articles, on peut constater différents éléments de langage qui tente de déculpabiliser Brigitte:

  • « Il était hors-norme »
  • « Fringuant lycéen »
  • « Elle était séduite »

Bref, qu’il sut s’imposer (à 14 ans, c’est difficilement pensable) et qu’une fois ce narratif romantique étalé dans toute la presse et absorbé par la masse, diriger sa stature d’homme de poigne n’aurait été qu’une formalité.

En plus d’être « l’homme d’action des Élites mondialiste », il est à la mode, à la pointe du progrès, car il aurait brisé tous les tabous pour vivre coûte que coûte sa folle passion.

Cela en fait une égérie parfaite de « L’homme nouveau ».

Brigitte a même été qualifiée de « personnalité internationale de premier plan », « modèle pour les femmes françaises » ou encore « remède à la société patriarcale » [sic] dans la revue très élitiste The Economist.

Mais ce n’est pas une première qu’un couple aussi « spécial » existe dans le monde de politique. Michelle Obama est par exemple recensée dans le registre des célèbres transgenres et travesti sur le site doublegenre.wordpress.com.

 

III) Barbouz, travelo, et Big Data

Maintenant qu’on en connaît un peu plus sur l’historique d’Emmanuel, voyons maintenant par qui est-il est entouré, et quels sont ses conseillers ?

Même si ce nom ne vous dit probablement rien, sachez qu’Ismaël Émilien est un de ses plus proches conseillers. Qui est-il ? Quel est son parcours ? En quoi est-il influent ?

 

1) Le CV D’Ismaël

  • Il fut un moment l’assistant de Ruth Elkrief.
  • Il est fan de DSK : il entra à Science-Po uniquement après avoir appris qu’il y enseignait. D’ailleurs Olivier Duhamel (un acteur majeur de l’État profond français) qui fut son professeur le désigna comme son « meilleur poulain », selon Le Monde 15 janvier 2015.
  • En 2008 il fut recruté par Benjamin Griveau comme conseiller de Saône-et-Loire.
  • Après son passage éclair à Chalon-sur-Saône, en 2009 il travaille à la direction des études aux côtés de Gilles Finchelstein chez Euro RCSG où il est chargé d’une grosse mission. Celle de la communication d’Henry Proglio le PDG d’EDF qui était dans la tourmente suite à une histoire de double rémunération. On apprendra par la suite que la communication est une de ses spécialités, une compétence qui le rendra très proche de Macron.
  • Il pilotera la réélection du Premier ministre de l’Ile Maurice, Navim Ramgoolam.
  • Il fut proche conseiller du grand Patron de Véolia Antoine Frérot
  • Par la suite, il œuvrera pour la réélection de Maduro au Venezuela.
  • En toute discrétion cette fois-ci il participera à la YES (Yalta European Stratégie Conférence). Un forum visant à intégrer l’Ukraine au mondialisme grâce à la fondation Soros et la CIA. On rentre dans le dur du noyau du mondialisme et de la géopolitique profonde.
  • Il se fit également l’élément de langage à Paris lors de l’affaire du Sofitel avec DSK.
  • Il est membre du Grand-Orient de France.
  • Enfin, il est adepte du NUDGE qu’il incorporera dans toute la campagne de communication de Macron.

 

2) Introduction au nudge

Littéralement, sa traduction veut dire « coup de coude » en anglais soit « coup de pouce » en Français.

C’est une méthode inspirée des sciences comportementales, très utilisée dans le marketing, pour influencer l’opinion sans donner l’impression de contraindre, grâce à des leviers de normes sociales, ou une modification de l’environnement.

Son avantage est son faible coût d’investissement et des résultats sans précédent.

Exemple :

Comment inciter à réduire sa consommation d’électricité grâce au Nudge ?

En modifiant le courrier en informant le destinataire de la consommation énergétique de son voisin de palier. S’il consomme moins, ils se sentiront gratifiés grâce à un smiley. La norme sociale est très puissante. Cette expérience a existé et a été testée sur 6 millions d’individus et a permis d’économiser 250 millions de $.

Le lien de cette expérience juste ici.

Un autre ?

Vous avez déjà vu cette fausse mouche au fond des urinoirs ?

Cette fausse mouche a d’abord été testée dans les toilettes publiques de l’aéroport d’Aéroport d’Amsterdam. Elle a permis d’économiser 80 % des dépenses liées aux nettoyages.

Un dernier ?

Vous avez sans doute déjà vu ces cendriers de rue dans lesquels vous avez le choix entre deux trous pour votre mégot ? Messie ou Ronaldo ? Rap ou Rock ? Israël ou Palestine (non, celui-là n’a pas été retenu par le conseil régional de votre ville.)

Enfin bref, c’est une campagne incitant à la culpabilité ou à la responsabilité à la place de la contrainte ou de la sanction pour inciter sans donner l’impression d’être autoritaire.

Il s’agit de modifier l’environnement ou la norme sociale pour vous faire acquiescer.

Cette technique a largement été utilisée pour faire accepter toutes les mesures coercitives du COVID 19 et les prochaines liées au Big Reset : L’attestation de circulation sous couvre-feu/ Masque obligatoire/Vaccination/Revenu universel.

Son contraire existe aussi, il s’agit du sludge. C’est quand par exemple un abonnement est facile d’accès, mais que son désabonnement est très difficile.

Finalement, Ismaël quittera l’Élysée le 2 février 2019 après avoir mené sous pseudo des opérations de trollage et de fake news sur Twitter d’après les sources de l’IGPN.

C’est grâce à lui que l’on doit la soirée techno avec des DJ homosexuels africains pour la fête de la musique en 2018. Une fête de la musique suivie de l’image catastrophique de Macron bras dessous bras dessus avec des braqueurs antillais torse nu en en pleine période de gilet jaune, cette sortie était aussi organisée par Ismaël Émilien.

Cependant, bien que ce soit Ismaël qui a organisé la fête de à l’Élysée, c’est Brigitte qui a posté la photo choc sur son compte Instagram.

 

3) Big data

Pour leur image, le couple Macron s’est inspiré de ce qui s’est fait avec le couple Obama.

Pendant que les grands groupes de presse comme Paris Match, France Dimanche, et Closer placardent l’espace public du couple star, Internet, lui aussi est contrôlé.

Tous les jours, des articles de presse sont diffusés sur Internet pour saturer le web de contenu élogieux à l’égard du couple et ainsi flatter leur référencement.

Et pour exemple : si vous tapez Brigitte Macron sur Google, vous avez 26 millions de résultats. C’est trois fois plus que Jean Dujardin par exemple.

De plus, Netflix en a rajouté une couche avec la série « Emily in Paris ».

En gros, c’est une jeune Américaine qui vient sur Paris pour travailler dans une agence de marketing et tout est filmé dans un décor de carte postale. Parmi les nombreux clichés qui apparaissent (croissant, béret, baguette, bon vin, etc.) voici une des tirades d’un des personnages :

« Les Français aiment les femmes plus âgées. Regarde leur président, il est jeune et sexy et il a épousé sa prof »

En termes d’image, être flatté par Netflix vaut certainement toutes les campagnes du monde.

Inutile de s’attarder plus sur ces dégénérés de politique, il vaut mieux travailler à se mettre à l’abri de leurs futures décisions néfastes, plus d’informations ici :

Note : Cet article est en tribune libre, en cliquant sur les liens, vous pouvez être soumis à des propositions commerciales, ce que ne cautionnent pas les moutons enragés. Cet article n’est pas sponsorisé

Les commentaires et les articles y compris ceux en « tribune libre » sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *