https://fr.sputniknews.com/20211115/un-sexagenaire-sous-respirateur-soupconne-de-tirer-sur-la-bac-a-bayonne-1052605699.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2021

Anna Borissova

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e4/09/03/1044367140_0:134:1536:1670_100x100_80_0_0_1af0f2ba4ca03e6ef18e94873c8de384.jpg

Anna Borissova

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e4/09/03/1044367140_0:134:1536:1670_100x100_80_0_0_1af0f2ba4ca03e6ef18e94873c8de384.jpg

Actus

fr_FR

Sputnik France

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e5/04/17/1045513460_170:0:2901:2048_1920x0_80_0_0_0f4109182f878660dd491eab186c09dc.jpg

Sputnik France

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

agression, police, violences, intervention, armes à feu, interpellation

Des agents de la BAC de Bayonne ont interpellé le 13 novembre un sexagénaire soupçonné de leur avoir tiré dessus. Des impacts de balle ont été relevés sur une voiture derrière laquelle les fonctionnaires s’étaient réfugiés.

Trois agents de la Brigade anticriminalité (BAC) ont été agressés le 13 novembre dans le quartier Habas la Plaine, à Bayonne, dans les Pyrénées-Atlantiques, relate France Bleu.

Selon la radio, les fonctionnaires, appelés pour plusieurs détonations entendues par les riverains de la zone, ont constaté les coups de feu à leur arrivée et ont remarqué sur le balcon du deuxième étage un homme d’une soixante d’années, debout, arme à la main.

Lors de cette intervention, ils ont essuyé des coups de feu, dont deux impacts de balle ont été constatés sur une voiture qu’ils ont utilisée comme abri. Personne n’a été blessé.

L’auteur des tirs a été localisé et interpellé quelques minutes après ces faits par les forces de l’ordre à son domicile. Il a été placé en garde à vue en milieu hospitalier.

Le sexagénaire se trouvait sous respirateur, manifestement malade, indique France Bleu. Les policiers ont découvert plusieurs armes à feu lors de la perquisition de son logement.

Le syndicat Unité SGP Police 64, cité par le média, a félicité dans un communiqué le professionnalisme des trois agents de police de la BAC.

Selon les premières constatations, reprises par la radio, l’individu s’amusait à tirer sur des bouchons de déodorant installés sur une table, avec un revolver calibre 22.

Le suspect a toutefois contesté avoir voulu atteindre les agents de la BAC.

D’après le média, le procureur de la République a qualifié les faits de tentative de meurtre sur personnes dépositaires de l’autorité publique.

Une enquête a été ouverte.





-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *