Envahi par Israël en 1967 puis annexé en 1981, le Golan est considéré par les Nations unies comme un territoire occupé. Ce plateau culminant à plus de 2 000 mètres domine la Galilée et les plaines de Damas. C’est aussi un château d’eau dont les ressources sont captées par Tel-Aviv au détriment de la Syrie.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *