Les rebelles Houthis ont pris le contrôle du port d’Hodedida par lequel transite 90 % de l’approvisionnement du pays. Ils détiennent désormais tous les points stratégiques du pays, hormis Aden.

Le gouvernement fantoche reconnu par les Nations unies n’a plus aucun pouvoir.

L’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis cherchent une porte de sortie du conflit qui leur permette de préserver leurs intérêts au-delà de leur défaite militaire.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *