La République islamique d’Iran lance une campagne pour « le soutien à la famille et le rajeunissement de la population ».

Cette campagne vise à valoriser le fait d’avoir de nombreux enfants et à dénoncer le célibat et le recours à l’avortement (qui reste autorisé pour les femmes mariées).

Cette campagne est issue d’une loi présentée par l’administration de cheikh Ebrahim Raïssi et adoptée le mois dernier.

La vice-présidente et ministre des Femmes, Ansieh Khazal (photo), a en outre pris position pour le mariage précoce.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *