Au cours des trois dernières années, 109 rapaces protégés ont été victimes de tirs et pris en charge par les sept centres de soins gérés par la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). 87 % d’entre eux ont été reçus entre début septembre et fin février, autrement dit pendant la saison de chasse, a alerté l’association lundi 15 novembre. Elle dénonce une « hécatombe ».

« Le 6 novembre 2021, un épervier d’Europe a été la cible d’un tir au fusil dans l’Hérault. […] Quelques jours plus tard, un faucon crécerelle (…)

Lire la suite

Brève

/
Animaux,
Chasse



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *