https://fr.sputniknews.com/20211119/une-eclipse-lunaire-premiere-de-son-genre-depuis-cinq-siecles-aura-lieu-ce-19-novembre-1052670787.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2021

Julia Belyakova

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/103726/77/1037267737_0:0:960:960_100x100_80_0_0_3cf4fba2c2dd187c6a5015fdc93bd405.jpg

Julia Belyakova

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/103726/77/1037267737_0:0:960:960_100x100_80_0_0_3cf4fba2c2dd187c6a5015fdc93bd405.jpg

Actus

fr_FR

Sputnik France

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e4/09/18/1044477350_237:0:2966:2047_1920x0_80_0_0_b230fa44096640b647e53e666a6534a5.jpg

Sputnik France

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

espace, lune, éclipse lunaire, planète, univers

Une éclipse lunaire historique, qui n’avait pas eu lieu depuis 1440, se produira le 19 novembre au matin. Tandis que cette éclipse est considérée comme partielle, elle sera “presque complète”, car la quasi-totalité de la Lune passera dans l’ombre de la Terre.

Cela fait déjàcinq siècles, ou plus précisément 581 ans, que l’humanité n’a pas pu observer une éclipse lunaire pareille à celle qui aura lieu vendredi 19 novembre, annonce la NASA.

Ce sera la plus longue éclipse partielle depuis le 18 février 1440 et elle détiendra ce record durant ces 648 prochaines années, jusqu’au 8 février 2669 (3 heures, 30 minutes et 2 secondes), détaille la NASA. Pourtant, une éclipse plus longue que celle du 19 novembre, mais cette fois une éclipse totale de la Lune, aura lieu dans un an, le 8 novembre 2022.

L’occultation peut être qualifiée de “presque complète”, car la quasi-totalité de la Lune, à savoir 97%, passera dans l’ombre de la Terre et la majeure partie du disque lunaire prendra une teinte rougeâtre, précise l’agence spatiale russe Roscosmos. La Lune de sang ne durera qu’une trentaine de minutes, commençant aux alentours de 9h45 (heure de Paris) et ne sera plus visible à partir de 10h20.

Jupiter et Ganymède - Sputnik France, 1920, 30.07.2021

La lune géante de Jupiter révèle un secret surprenant aux scientifiques

L’éclipse durera trois heures et 28 minutes, de 8h20 à 11h48. La phase maximale aura lieu à 10h04. À ce moment-là, le satellite naturel de la planète sera situé près de l’amas d’étoiles des Pléiades.

De plus, l’éclipse lunaire se produit en même temps qu’un autre phénomène céleste. Il s’agit de l’alignement du Soleil, de la Terre et de la Lune, ce qui fait passer la Lune dans l’ombre de la Terre.

D’où regarder?

Cette éclipse rare ne sera pas visible de partout sur la planète, mais que de plusieurs régions, dont certaines parties de l’Europe et de l’Asie, l’Amérique du Nord et du Sud, et l’Australie. Or, la France ne fera pas partie des pays d’où il sera possible d’admirer ce spectacle céleste à l’œil nu. Quand l’éclipse aura lieu, le Soleil sera levé depuis déjà plusieurs heures dans le pays.

Par contre, il sera possible de la regarder en direct sur différentes plateformes sur Internet, y compris le site Timeanddate.com, YouTube ou encore le site de la société astronomique de l’Australie.

Un autre spectacle céleste rare cette année

Trois événements astronomiques liés à la Lune ont eu lieu le même jour cette année en mai: périgée, pleine Lune et éclipse.

Le matin du 26 mai, la Lune s’est approchée de la Terre au plus près cette année, ce qui a fait que son disque a considérablement augmenté visuellement. Dix heures plus tard, il y a eu une éclipse lunaire totale, d’une durée de 14 minutes et demie. Pendant l’éclipse, la Lune était dans la constellation du Scorpion, au-dessus de l’étoile principale de celle-ci, Antarès. Avant la phase maximale de l’éclipse, la Lune a changé de couleur en raison de la réfraction de la lumière du Soleil par l’atmosphère terrestre, devenant la Lune dite cramoisie ou sanglante.





-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *