Selon un rapport d’Avril Haines, la directrice nationale du Renseignement US, daté du 15 mars 2021 [1], la Russie et l’Iran, ainsi que le Hezbollah libanais, Cuba et le Venezuela ont interféré dans l’élection présidentielle US au détriment du candidat Joe Biden.

Selon un communiqué du département US du Trésor [2], les quatre sites russes SouthFront, NewsFront, Strategic Culture Foundation et InfoRos seraient des « points de désinformation des services de Renseignement russes » (sic).

Par conséquent, des agents du FBI se sont personnellement déplacés chez chacun des journalistes états-uniens employés par ces sites d’information pour les informer qu’ils seraient passibles de la saisie de leurs honoraires augmentés d’une amende de 311 562 dollars s’ils poursuivaient leur collaboration avec ces « ennemis de l’Amérique » (sic).

Dans la pratique, ces sites internet publient souvent des informations sur les exactions commises par l’administration états-unienne dans le monde qui leurs sont révélées par les services de renseignement russe. Toutes celles que nous avons pu vérifier étaient exactes, mais ignorées jusque là des médias occidentaux.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *