Lors d’une conférence téléphonique, le 15 novembre 2021, le président Joe Biden a assuré à son homologue chinois, Xi Jinping, que son pays ne cherchait pas la guerre, mais entendait concurrencer loyalement le sien. Au contraire, la Chine récuse toute forme de rivalité et entend établir des relations « gagnant-gagnant »

Cependant, selon le Wall street Journal [1], la CIA aurait observé la construction d’une installation militaire navale chinoise à Abou Dhabi. Washington a alors envoyé en septembre dans l’émirat son secrétaire national de Sécurité, Jake Sullivan, et son adjoint pour le Moyen-Orient élargi, Brett McGurk. Les deux hommes ont montré des photos satellites au prince Mohammed bin Zayed (« MBZ ») et lui ont signifié de faire stopper immédiatement cette construction sous peine de sanctions.

La Chine dispose désormais de la marine la plus puissante du monde, plus encore que celle des États-Unis. Elle a édifié une base navale à Djibouti pour lutter (efficacement) contre les pirates somaliens (2017), puis a signé un accord secret pour une base au le Cambodge (2019). En outre elle dispose de bases navales civiles au Pakistan et au Sri Lanka qu’elle pourrait rapidement transformer à des fins militaires.

Les Émirats arabes unis hébergent une importante base navale US et, afin de préserver leur indépendance, une base française.

[1« Secret Chinese Port Project in Persian Gulf Rattles U.S. Relations With U.A.E. », Gordon Lubold & Warren P. Srobel, The Wall Street Journal, November 19, 2021.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *