rip dr zelenko

Comme chacun le sait déjà, le Dr Vladimir Zelenko est décédé jeudi le 30 juin dernier, à l’âge de 48 ans, après avoir lutté contre le cancer du poumon pendant plusieurs années. Zev Vladimir Zelenko était un médecin de l’État de New York qui a traité plus de 1 450 patients atteints de coronavirus à l’aide d’hydroxychloroquine, d’azithromycine et de sulfate de zinc avec un taux de réussite de 99,9 % (2 décès). Il n’y a eu aucune hospitalisation, intubation ou décès parmi les 350 premiers patients de Zelenko. Le 27 mars 2020, Zelenko a indiqué avoir traité 699 patients sans décès ni intubation, alors que la moyenne nationale aux États-Unis est de 1,5 % de patients atteints de coronavirus qui meurent. Quatre patients du Dr Zelenko ont été hospitalisés pour une pneumonie, et aucun d’entre eux n’a eu besoin de respirateurs

freedom foundation suspended

Le traitement du Dr Vladimir Zelenko a permis de résoudre les problèmes d’essoufflement de divers patients en aussi peu que 4 heures et en moyenne 12 heures. En 2021, le Dr Zelenko a été nominé pour un prix Nobel pour ses recherches sur les traitements du Covid-19. Celui-ci a développé son désormais célèbre « protocole Zelenko, » qui a sauvé d’innombrables vies dans le monde, alors qu’il luttait contre un sarcome récurrent et métastatique, subissait une opération à cœur ouvert et une potentialisation agressive. Il a également persévéré contre la diffamation incessante de la part des médias et les menaces contre sa personne.

Le Dr Vladimir Zelenko a récemment créé la Fondation Zelenko pour la Liberté (Z Freedom Foundation) dédiée à la poursuite de son travail critique. Or, Twitter a très rapidement banni le compte de cette fondation sans aucun avertissement ! Comme l’écrit Libertatem sur le réseau social :

« Ils ont interdit le compte d’une fondation à but non lucratif récemment fondée par le médecin de renommée mondiale Vladimir Zelenko alors qu’il était mourant. (…) Twitter s’est constamment engagé dans des pratiques visant à réduire au silence et à réprimer d’éminents médecins, scientifiques et opposants politiques sans motif valable, mais cela doit être l’exemple le plus ignoble, le plus froid et le plus malveillant de leur censure biaisée à ce jour ! » La généticienne Alexandra Henrion-Caude écrit à son tour : « HONTE à cette société qui ne respecte même pas le legs des défunts… Le Dr Zelenko dans ses derniers mots touchants nous laissait la fondation FREEDOM. Son compte a été fermé par Twitter. »

Le 24 octobre 2021, je diffusais sur mon site internet le « Rapport de mort du vaccin » (Vaccine Death Report), préparé par le Dr Vladimir Zelenko et David John Sörensen, et publié par l’organisation américaine “Stop World Control“. Ce rapport montre toutes les preuves scientifiques que des millions de personnes innocentes ont perdu la vie et que des centaines de millions de personnes souffrent d’effets secondaires invalidants, après avoir reçu les injections expérimentales de covid. Le rapport expose les méthodes stratégiques utilisées par les gouvernements et les agences de santé pour cacher 99% de toutes les blessures et décès liés au vaccin. On y apprend également qui est vraiment derrière tout cela et quel est leur véritable programme. Le rapport montre des résultats de laboratoire horribles d’une enquête microscopique sur certains flacons de vaccins : des créatures vivantes avec des tentacules, ainsi que des nanorobots auto-assemblés. Le 30 juin dernier, André Meloche publiait un commentaire nous informant qu’il avait traduit de l’anglais le document pour le site Web de David John Sörensen. Malgré cela, il n’a jamais été publié en français sur la plateforme “Stop World Control”. Monsieur Meloche m’écrivait : « Même si le texte est très explicite à propos de ce qui se passe en ce moment, je suis assez déçu de voir que mon travail de traduction n’a jamais servi ». Je lui ai écrit pour lui demander s’il souhaitait que je diffuse le document sur mon site internet, ce qu’il accepta puisqu’il a lui-même obtenu l’autorisation de publier le document qu’il a traduit. Mes lecteurs et lectrices peuvent donc désormais prendre connaissance de ce document grâce à l’excellent travail de M. Meloche.

André Meloche est détenteur d’un baccalauréat en Études françaises de l’Université de Montréal, il cumule également quelques études de philosophie contemporaine. Son intérêt propre se résume à cette phrase : « débusquer les contre-vérités qui pullulent à notre époque ».

À propos du Dr Vladimir « Zev » Zelenko

L’homme qui a découvert et mis en œuvre le traitement du Covid-19 qui, au cours des deux dernières années, a permis de sauver des millions de vies dans le monde, est décédé après une longue bataille contre le cancer. Il avait 48 ans. Né à Kiev, en Ukraine, en 1973, la famille de Zev a immigré aux États-Unis en 1977 et s’est installée à Sheepshead Bay, Brooklyn, New York. Il a fréquenté l’Université Hofstra où il a obtenu un BS en chimie avec mention très bien. Il est ensuite allé à la Buffalo School of Medicine où il a obtenu son doctorat en médecine en 2000.

Zev avait un cabinet de médecine familiale à Monroe, New York en 2020 au début de ce qui allait devenir la pandémie de Covid-19. En tant que médecin qui a magistralement combiné les compétences de la pensée critique et de la méthode scientifique, et qui a façonné leur application à partir de son amour pour Dieu et les patients, Zev ne s’est pas contenté de s’asseoir et d’attendre que les politiciens ou les responsables de la santé publique décident un parcours thérapeutique prescrit. Des gens mouraient. Il a commencé à chercher presque immédiatement une méthode de traitement.

dr zelenko

Aidé par l’initiative, la bonne fortune et grâce à son intervention divine, il a découvert un tel traitement en combinant l’hydroxychloroquine (HCQ), le zinc, l’azithromycine et d’autres médicaments divers, en particulier des stéroïdes, et en créant ce qui est devenu connu sous le nom de « Protocole Zelenko« . La clé du protocole était une intervention très précoce pour traiter le virus à l’intérieur du niveau cellulaire avant qu’il ne puisse se détacher et se développer en une maladie respiratoire à part entière.

Jusqu’au moment de sa mort, Zev avait supervisé le traitement d’environ 7 500 patients en utilisant son protocole et n’a connu que trois décès de patients. L’utilisation du protocole Zelenko s’est répandue dans le monde entier.

Alors qu’il a été nominé pour un prix Nobel en reconnaissance de son traitement révolutionnaire et de son franc-parler au nom des patients, Zev a pour la plupart été confronté à la censure et à la condamnation pour avoir pris une position audacieuse contre l’orthodoxie dominante. Quels que soient leurs motifs, les politiciens et les responsables de la santé du monde entier ont tenté de minimiser ou de nier carrément l’efficacité du protocole Zelenko et de sa voie de traitement simple et peu coûteuse. De nombreuses études ont été construites pour cacher délibérément les effets de l’utilisation de l’HCQ (plus tard l’ivermectine) en conjonction avec d’autres médicaments. Des politiciens comme le gouverneur de New York Andrew Cuomo ont même pris des mesures pour interdire l’utilisation de l’HCQ dans le traitement des patients. Les plateformes de médias sociaux se sont jointes aux efforts pour faire taire Zev, Twitter l’ayant notoirement banni de la plateforme fin 2020. Comme disait Voltaire, « Il est dangereux d’avoir raison là où les hommes établis ont tort ».

Malgré de nombreuses études au cours des deux dernières années qui ont soutenu l’efficacité de son protocole, l’accès au traitement reste refusé à des parties importantes de la population et est tout simplement ignoré par de nombreux médecins. Sans se laisser décourager, Zev est parti à la recherche d’une autre méthode pour traiter les patients qui pourrait contourner les restrictions gouvernementales. Il a découvert que le supplément naturel quercétine pouvait remplir la même fonction que l’HCQ en aidant le zinc à attaquer le virus encore en développement à l’intérieur de la cellule. Ce n’était pas aussi efficace, mais comme Zev aimait à le dire : « Vous n’allez pas en guerre avec l’armée que vous souhaiteriez avoir. Vous partez en guerre avec l’armée que vous avez. » Sa découverte de la quercétine, qu’il a comparée à un calibre .22 par rapport au calibre .50 de HCQ, a finalement conduit au développement de son supplément Z-Stack.

Au cours de la dernière année et demie, Zev a été un critique virulent du vaccin à ARNm, soulignant à la fois ses effets secondaires graves et son altération du code génétique. Il a particulièrement critiqué l’utilisation du vaccin chez les enfants qui ne sont pas assez âgés pour donner leur propre consentement éclairé et qui ne courent pratiquement aucun risque de maladie grave de Covid-19.

Il a partagé son point de vue sur un large éventail d’entretiens en podcast sur le Web et lors de nombreuses apparitions en direct à travers le pays. Il a été régulièrement accueilli par des interruptions d’applaudissements et des ovations debout. Quant à la forme rare de cancer avec laquelle il a été diagnostiqué au début de 2018 et dont il a été informé de son pronostic terminal à 100%, Zev l’a mentionné à plusieurs reprises comme ayant été un don de Dieu.

« Mon cancer est ce qui m’a préparé à la pandémie de Covid-19 », disait-il. « Sans cela, je n’aurais pas développé ma passion pour la recherche de réponses que d’autres disaient introuvables, et sans cela, je n’aurais pas pu supporter la persécution et le ridicule que j’ai subis pour avoir osé traiter des patients. J’ai regardé la mort dans les yeux et j’ai été préparé pour rencontrer Dieu. Je ne crains rien sur cette terre. »

Homme de foi profonde, il a cru jusqu’à la fin que Dieu lui avait créé une mission spéciale sur cette terre, et que les prières de millions de personnes l’avaient maintenu en vie assez longtemps pour accomplir cette mission. Zev a récemment annoncé la création de sa nouvelle Z Freedom Foundation, dédiée à la poursuite de son travail critique. Il a également annoncé la sortie de ses mémoires, intitulés simplement Zelenko, qui seront disponibles de la fin de l’été au début de l’automne 2022. Il laisse dans le deuil sa femme, Rinat, leurs deux enfants, Shira et Liba, et six enfants de son précédent mariage, Levi Yitzchok, Esther Tova, Eta Devorah, Nochum Dovid, Shmuel Nosson Yaakov, Menachem Mendel. Aussi ses parents, Alex (Aaron) et Larisa (Leah) et son frère Ephraim (w. Chany).

Le Dr Vladimir Zelenko nous a laissé un dernier message que nous devons transmettre immédiatement. Il souhaite une épidémie de vérités qui s’abattrait sur tous les médias du monde. Une sagesse hors du commun. Il était un homme de science, un homme de vérité et d’amour. Pour que sa mémoire brille encore et toujours nous devons faire tomber les clivages et nous unir.

Fondation Zelenko pour la Liberté

z freedom foundation

Le Dr Vladimir Zelenko a récemment créé la Fondation Zelenko pour la Liberté (Z Freedom Foundation) dédiée à la poursuite de son travail critique. Aujourd’hui, les oligarques de la Big Tech censurent ce que vous pouvez voir tandis que les médias biaisés colportent de faux récits en faveur de politiciens intéressés qui se soucient davantage de faire avancer leur propre programme que d’améliorer et de sauver la vie des gens. Ajoutez à cela un cadre de responsables de la santé publique incompétents qui ignorent systématiquement leurs propres recherches et ne parviennent pas à faire face aux impacts des menaces pour la santé publique comme le COVID-19. Terminez ensuite avec les dirigeants de Big Pharma qui rebondissent entre la FDA et leurs entreprises et choisissent les gagnants et les perdants en fonction du résultat net, et non de la santé et du bien-être. Il est temps de prendre position.

La Fondation Zelenko pour la Liberté est organisée exclusivement pour fournir un financement aux entités sociales et aux activités sociales autour de l’éducation, du développement du leadership, de la littératie en santé, de la défense des intérêts, des politiques publiques, du développement social, de la santé et communautaire. Ces activités comprendront, mais sans s’y limiter, des événements, des ateliers, des subventions, des fonds de recherche et des bourses limitées. « Nous profitons tous d’un temps limité sur cette planète», a poursuivi Zelenko. « J’ai été béni par Dieu pour prolonger ma vie – malgré un diagnostic de cancer en phase terminale – pendant des années. Je sais que mon temps est limité, c’est pourquoi je crée la Zelenko Freedom Foundation et demande à mon entreprise – Z-Labs – de faire don de 10% de tous les bénéfices pour soutenir le travail essentiel de cette fondation. »

La Fondation Zelenko pour la Liberté a 4 objectifs principaux :

1. INCUBER : Trouvez la prochaine génération de technologie biomédicale que Big Pharma ignore dans sa quête de profit pour votre santé.

2. ÉDUQUER : Éduquer le public sur la façon de protéger sa santé et de lutter pour ses droits en tant que patients et consommateurs.

3. PARTAGER : Partagez des informations précieuses avec le monde qui sont souvent supprimées par les oligarques de la Silicon Valley, les intérêts corporatifs corrompus et les responsables gouvernementaux incompétents.

4. SOUTIEN : Veiller à ce que 10 % des revenus de Zeleneko Labs, la société créée par le Dr Vladimir Zelenko, soutiendront les initiatives de la Fondation.

Le but de la Zelenko Freedom Foundation est de trouver la prochaine génération courageuse de professionnels de la santé déterminés à assurer la sécurité de leurs patients sans faire les enchères des grandes sociétés pharmaceutiques. Au cours du temps, la vision de l’organisation, qui se consacre aux principes et au plaidoyer du Dr Vladimir Zelenko, sera définie plus en détail.

Nous vous demandons de soutenir cette entreprise.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.