En juin 2022, Chris Pincher, Whip du parti conservateur britannique, a été vu à Londres en état d’ébriété draguant des hommes au Carlton Club. Par la suite, le 3 juillet, divers témoignages ont montré que ce n’était pas la première fois qu’il violait la morale puritaine de la classe dirigeante du pays. Il s’en suivit des démissions en chaîne au sein de l’administration de Boris Johnson (63 collaborateurs sur 179) et finalement la démission du Premier ministre sans aucun lien avec son action politique, le 7 juillet 2022.

 Le 8 juillet 2022, l’ancien Premier ministre japonais et homme fort de son parti politique, Shinzo Abe, a été assassiné lors d’un meeting électoral. Son père avait introduit l’Église de l’Unification du révérend Moon au Japon dans les années 50. L’ensemble du clan Abe était très lié à ce groupe militaro-politico-religieux, outil indispensable de la CIA durant la Guerre froide. Shinzo Abe et la secte Moon influaient le Japon pour qu’il s’allie publiquement aux USA contre la Chine.

 Le 10 juillet 2022, plusieurs jeunes femmes ayant assisté à une soirée d’été du parti social-démocrate allemand ont manifesté des malaises. Un millier de personnes participait à cet événement dont le chancelier Olaf Scholtz, les parlementaires du parti et leurs équipes. Il semble qu’au moins neuf jeunes femmes aient été droguées à leur insu et éventuellement violées.

 Le 11 juillet 2022, le quotidien Le Monde publie en fin de matinée le premier volet d’une étude de documents parvenus à un consortium de médias attestant des méthodes de la société Uber. Le président français Emmanuel Macron y apparait comme ayant contracté un accord secret avec la société états-unienne pour l’implanter en France en modifiant à son profit les lois en vigueur. Cependant, pour le moment, aucun document publié n’autorise à parler de corruption.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.