Pour cet “Entretien essentiel“, un invité bien connu de nos lecteurs et auditeurs : le professeur Christian Perronne. Médecin, chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital de Garches pendant 15 ans, conseiller de nombre de gouvernements, M. Perronne a notamment présidé jusqu’en 2016 la Commission maladies transmissibles du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) et tenu des responsabilités dans des groupes de travail à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Vaccins, conflits d’intérêts, état de l’hôpital public, remdesivir, traitements précoces, variole du singe… un an après l’allocution du président Emmanuel Macron du 12 juillet 2021, date qui a marqué l’entrée en vigueur du passe sanitaire et de l’obligation vaccinale contre le Covid-19 pour le personnel soignant, le scientifique vilipendé par la sphère médiatique dresse un bilan acerbe des défaillances juridiques, éthiques et scientifiques mises en lumière à l’aune de cette crise sanitaire. Il en est certain : “Tout cela était planifié. Je ne vois pas comment l’expliquer autrement”.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.