La réalité augmentée, popularisée par le jeu Pokemon Go, permet à quelqu’un de voir à travers son téléphone des éléments virtuels “par-dessus” le monde réel. La technologie va plus loin désormais, avec la “réalité parallèle”, développée par une start-up américaine et déjà testée à l’aéroport de Detroit.

Une technologie d’affichage personnalisé pour chaque individu

Misapplied Sciences, une start-up fondée par des anciens chercheurs de chez Microsoft et Walt Disney Imagineering, a créé un nouveau type de pixel aux capacités sans précédent. Complétés par des technologies supplémentaires telles que les capteurs, les dispositifs d’interface utilisateur, le suivi, la vision artificielle, la gestion des données et l’analyse prédictive, ces pixels peuvent projeter simultanément jusqu’à des millions de rayons lumineux de couleurs et de luminosité différentes. Chaque rayon peut ensuite être dirigé par logiciel vers une personne spécifique. Cela permettrait de contrôler facilement des médias visuels vers des personnes et des lieux spécifiques.

En d’autres termes, en regardant le même objet, la même interface, tout le monde ne verrait pas la même chose.

“Qu’il s’agisse de remplacer les panneaux que vous voyez autour de vous ou de créer des expériences entièrement nouvelles, les possibilités sont infinies”, promet l’entreprise sur son site web. Pour rendre les panneaux d’affichage plus efficaces, en montrant simultanément différentes choses à différentes personnes et à différents endroits, l’aéroport métropolitain de Détroit expérimente déjà cette technologie. Pour les vols Delta Air Lines, ils ont remplacé les anciens panneaux électromécaniques avec leurs lettres claquantes, par des écrans, avec un grand tableau qui affiche des informations personnalisées pour une centaine de passagers.

En scannant leurs cartes d’embarquement, les voyageurs permettant au système de les suivre, même lorsqu’ils se promènent, et d’afficher les bonnes informations uniquement pour eux, de façon personnalisée. Albert Ng, PDG de Misapplied, assure que “l’intérêt de Parallel Reality est que vous pouvez créer un lieu entier personnalisé juste pour vous”

Un potentiel énorme pour tous les lieux publics

Selon Albert Ng, l’entreprise est très enthousiaste à l’idée d’introduire ce système dans d’autres lieux, comme les magasins, les stades sportifs ou d’autres espaces dédiés au divertissement. En définitive, partout où de nombreuses personnes peuvent vivre des expériences personnalisées dans un environnement public partagé.

Greg Forbes, directeur général de Delta Airport Experience, indique que pour l’instant, dans le cadre de l’aéroport, il sera intéressant d’expérimenter d’autres cas d’utilisation, tout en étudiant également la manière d’améliorer le tableau actuel avec des fonctionnalités telles que la prise en charge multilingue. Pour Albert Ng, “l’aéroport n’est qu’un début.”





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.