Être indépendant est un préalable, assurément. Mais il ne suffit pas à garantir l’intérêt d’un média… Pour cela, il faut qu’en dehors du périmètre qu’il laboure, celui-ci sache détourner le regard. Et observer autre chose qu’une actualité vouée à disparaître sans laisser de traces en dehors du temps consumé à la suivre. Puis à suivre la suivante.

Les archives du Monde diplomatique comportent déjà des milliers d’articles. Cinéma, histoire, culture, loisirs : il n’y a pas qu’en économie, en politique et sur le front de la diplomatie qu’existe une autre manière de voir. La découvrir peut devenir une source d’inspiration, et pourquoi pas de joie…



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.