Source Observateur-Continental

Des actions coordonnées dans toute l’Europe sont essentielles pour éviter une crise majeure du gaz. 

Fatih Birol, le directeur exécutif de l’ Agence internationale de l’énergie (AIE), l’autorité mondiale en matière d’énergie, a tweeté: «J’ai présenté 5 actions coordonnées immédiates que l’UE doit prendre si elle veut avoir une chance d’éviter une crise majeure de l’approvisionnement en gaz», car, selon lui, «la Russie peut couper complètement l’approvisionnement en gaz à tout moment», et «l’UE doit agir maintenant – de manière décisive et unifiée».

«La situation est particulièrement périlleuse en Europe, qui est à l’épicentre des turbulences du marché de l’énergie», précise-t-il.

 Il rajoute: «La Russie avait déjà considérablement réduit les flux transitant par Nord Stream en juin, et on ne sait toujours pas s’ils reprendront et si oui, à quel niveau, après le 21 juillet».

«Si au début de la saison de chauffage d’hiver, le 1er octobre, l’approvisionnement en gaz russe de l’Europe est complètement coupé, l’UE devrait avoir rempli ses installations de stockage de gaz à plus de 90 % de leur capacité d’ici là pour passer l’hiver à venir. Et même alors, l’UE pourrait encore faire face à des ruptures d’approvisionnement dans la dernière partie de la saison de chauffage», avertit-il

«Atteindre ce niveau de stockage de 90 % est encore possible, mais l’Europe doit agir maintenant et faire en sorte que chaque jour restant compte».

1) Introduire des plateformes d’enchères pour inciter les utilisateurs industriels de gaz de l’UE à réduire la demande

2) Minimiser la consommation de gaz dans le secteur de l’électricité

3) Améliorer la coordination entre les opérateurs de gaz et d’électricité à travers l’Europe, y compris sur les mécanismes d’écrêtement des pointes

4) Réduire la demande d’électricité des ménages en établissant des normes et des contrôles de refroidissement

5) Harmoniser la planification d’urgence dans toute l’UE aux niveaux national et européen

«Si ces types de mesures ne sont pas mises en œuvre maintenant, l’Europe se trouvera dans une position extrêmement vulnérable et pourrait bien faire face à des coupures et des réductions beaucoup plus drastiques plus tard», martèle-t-il, exigeant qu’ «en plus des mesures ci-dessus, les gouvernements européens doivent également préparer les citoyens européens à ce qui pourrait arriver». 

Observateur-Continental

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.