Au bord de la route du Tour de France, le 22 juillet 2022.

22 juillet 2022 à 18h18,

Durée de lecture : 2 minutes

Luttes

Pour la deuxième fois, les activistes de Dernière rénovation ont brièvement interrompu le Tour de France vendredi 22 juillet. Le peloton a été stoppé quelques minutes lors de sa 19ᵉ étape en direction de Cahors.

Avant cela, des membres du collectif avait brièvement bloqué la 10ᵉ étape du Tour entre Morzine et Genève, le 12 juillet. L’action avait suscité de nombreuses réactions, pas toujours négatives d’ailleurs. « On voit avec les températures qui arrivent qu’on est dans une crise humanitaire. C’est important que des gens manifestent pour cela. On a tous besoin d’être sensibles face à ça », avait ainsi déclaré à L’Équipe Antoine Duchesne, coureur canadien de la Groupama-FDJ.

Procès en décembre

Quatre activistes avaient été placés en garde à vue à la gendarmerie de Castres après une nouvelle tentative avortée le dimanche 17 juillet et relâchés le lendemain. Ils devraient être jugés en décembre prochain pour entrave à la circulation routière et mise en danger de la vie d’autrui.

Le collectif a été créé début 2022 pour exiger que le gouvernement s’engage à financer et assurer la rénovation énergétique des logements de tous les ménages en situation de précarité énergétique — soit 12 millions de personnes — d’ici à 2030. « 20 % des émissions de gaz à effet de serre viennent du secteur résidentiel et tertiaire », rappelle le collectif sur son site internet. Depuis avril, ce groupe d’activistes s’est distingué en orchestrant plusieurs blocages routiers et en interrompant un match de tennis lors du tournoi de Roland-Garros, le 3 juin dernier. L’image de la jeune Alizée, à genoux, enchaînée au filet par le cou a fait le tour du monde.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d’une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.