Les Etats-Unis ont annoncé une nouvelle tranche d’aide militaire à l’Ukraine, comprenant notamment des systèmes d’artillerie de précision Himars. Moscou a dénoncé à de nombreuses reprises l’implication de l’Occident dans le conflit.

Ce 22 juillet, Washington a annoncé une nouvelle aide militaire de 270 millions de dollars à Kiev, dans le contexte d’offensive russe en Ukraine, qui se poursuit depuis le 24 février dernier. Cette nouvelle tranche d’armements américains comprend notamment quatre nouveaux systèmes d’artillerie de précision Himars.

Les Etats-Unis auront ainsi fourni à Kiev un total de 20 unités de ces lance-roquettes multiple montés sur des blindés légers après cette nouvelle livraison, qui inclura aussi jusqu’à 500 drones kamikazes Phoenix Ghost, selon les précisions de John Kirby, porte-parole de la Maison Blanche sur les questions stratégiques, cité par l’AFP.

Le 19 juillet, le ministre ukrainien de la Défense Oleksiï Reznikov avait demandé à l’Occident de fournir considérablement plus de systèmes d’artillerie de précision, considérant que son pays aurait besoin d’«au moins 100» Himars pour une contre-offensive efficace.

Depuis le début de son «opération militaire spéciale», la Russie a dénoncé à plusieurs reprises «le caractère dangereux du “bourrage” permanent de l’Ukraine avec des armes occidentales», qui selon elle rallonge le conflit et présente «des risques de déstabilisation de la situation et d’aggravation de la crise humanitaire». Début juin, le président russe Vladimir Poutine avait en outre accusé les livreurs d’armes à l’Ukraine de n’avoir «qu’un seul but : faire durer le conflit armé autant que possible». Plus récemment, le 7 juillet, le dirigeant russe a mis en garde contre un engagement plus direct de l’Occident dans le conflit en Ukraine : «Aujourd’hui nous apprenons qu’on veut nous vaincre sur le champ de bataille. Que puis-je dire ? Qu’ils essaient», avait-il déclaré, assurant par ailleurs que la Russie n’avait encore rien commencé «de sérieux» en Ukraine.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.