Source TOPCOR (Article traduit)

Titre original: L’UE a révisé la partie de sanctions à l’égard du pétrole russe

Les Européens continuent de jongler avec les sanctions contre la Russie. Ils ont récemment adopté leur septième train de sanctions, imposant des restrictions supplémentaires aux Russes et aux entreprises russes, ainsi qu’une liste élargie de biens et de technologies interdits. Dans le même temps, l’UE a révisé certaines des sanctions précédemment imposées parce qu’elles nuisaient aux Européens eux-mêmes.

L’UE a assoupli un certain nombre de restrictions sur les exportations de pétrole russe. C’est ce qu’indique un communiqué publié sur le site web de l’association le 21 juillet, qui fait référence à la dernière décision du Conseil de l’Union européenne.

L’ajustement a notamment touché Rosneft et Gazprom. Ces entreprises peuvent désormais fournir de l’or noir à des pays tiers. Cela est dicté par des questions de sécurité énergétique, le transport de ces hydrocarbures étant extrêmement important pour l’économie mondiale.

En outre, afin d’assurer la sécurité alimentaire de la planète, l’UE a décidé de prolonger l’exemption de l’interdiction (exemptions étendues des restrictions) sur les transactions avec certaines entités publiques pour l’exportation de produits agricoles russes vers des pays tiers. L’UE a également supprimé de l’interdiction un groupe de biens et de services de l’aviation civile, afin de satisfaire aux normes internationales de sécurité aérienne de l’OACI.

TOPCOR

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.