anneaux de lumière trou noir

Non, ce n’est pas une image générée par ordinateur. Bien que cela semble impossible, l’observatoire Chandra X-ray, en collaboration avec l’observatoire Swift, a réussi à capturer cet étrange phénomène dans l’espace. Grâce à eux, la NASA a obtenu l’image d’un trou noir entouré d’une composition d’anneaux de rayons X, de lumière infrarouge et de lumière visible.

Le trou noir auquel appartiennent ces anneaux se trouve dans un système binaire du nom de V404 Cygni. Ce corps céleste est située à environ

7 800 années-lumière de la Terre. La NASA, qui a publié la photo, indique dans sa description que ce trou « attire activement la matière d’une étoile compagnon dans un disque autour de l’objet invisible ».

Bien sûr, cet anneau n’est pas quelque chose que nous pouvons voir avec nos seuls yeux. En fait, il y a beaucoup de choses dans l’univers que nous ne pouvons pas voir. Les êtres humains sont confinés à la lumière visible un petit pourcentage de l’ensemble du spectre. Toutefois, grâce aux outils technologiques, nous avons pu surmonter cette barrière.

Qu’est-ce qui produit ces cercles de lumière autour du trou noir capturé par la NASA ?

Il existe une explication à ce phénomène. Selon les astronomes, il s’agit d’échos lumineux générés quand une charge de rayons X rebondit sur un système de nuage de poussière. Ce dernier serait situé entre le trou noir de V404 Cygni, et notre planète. Comme mentionné ci-dessus, ils ne sont pas visibles en tant que lumière, mais en tant que rayons X.

Le trou noir attire activement la matière d’une étoile compagnon environ la moitié de la masse du Soleil dans un disque autour de l’objet invisible. Ce matériau brille dans les rayons X, c’est pourquoi les astronomes appellent ces systèmes des « binaires à rayons X ».

Si vous voulez mieux comprendre comment cela se produit, pensez aux halos solaires. Ces formations sont créées lorsque la lumière du soleil frappe les particules de glace en suspension dans le ciel troposphère. Par conséquent, la réfraction forme une sorte d’anneau « autour » de l’étoile. Il en va de même lors de la capture de l’image depuis l’observatoire. Les rayons X provenant du trou noir frappent les nuages de poussière situés entre l’objet et la Terre.

Bien sûr, le trou noir n’est pas observable à partir de l’image. En plus d’être un objet invisible, il s’avère être beaucoup plus petit que les anneaux environnants, du moins à l’échelle que nous observons. En fait, le trou en question n’est pas vraiment grand, puisqu’il représente environ la moitié de la masse de notre Soleil.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.