Après l’Égypte, le Congo et l’Ouganda, Serguei Lavrov poursuit sa tournée africaine en Éthiopie. Une étape importante pour le chef de la diplomatie russe, car c’est à Addis Abeba que se trouve le siège de l’Union africaine. Depuis le début de la guerre en Ukraine, l’organisation a adopté une position neutre face au conflit.

« Nous vivons une période historique très importante, une période où nous allons tous décider du type d’univers que nous allons avoir et laisser à nos enfants et petits-enfants. Un univers basé sur la Charte des Nations unies, qui dit que les Nations unies sont fondées sur le principe de l’égalité souveraine des États », a expliqué Serguei Lavrov.

Serguei Lavrov a aussi évoqué la volonté de la Russie notamment de s’émanciper du dollar, qui représentait à la fin de 2021 près de 59% des réserves mondiales de change.

« La dépendance à l’égard du dollar américain comme instrument de soutien de l’économie mondiale n’est pas très prometteuse, pour parler franchement. Et ce n’est pas par hasard que de plus en plus de pays se tournent vers l’utilisation de monnaies alternatives. Vers l’utilisation de monnaies nationales de plus en plus. Et ce processus va s’accélérer ».

Avec ces déplacements sur le continent, l’objectif affiché par Moscou est de rassurer les pays lourdement dépendants des céréales russes et ukrainiennes. Mais aussi de s’assurer du soutien du continent dans le conflit avec l’Ukraine.

source : Africa News



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.