Cette nuit, l’armée ukrainienne a utilisé le système américain HIMARS pour tirer très précisément sur les locaux de détention des militaires ukrainiens, prisonniers à Elenovka. Résultat – 40 morts et 75 blessés parmi les Ukrainiens. Ces hommes, sont-ils des monstres ou des traîtres, pour tirer ainsi sur leurs compatriotes ?

Dans la nuit du 28 au 29 juillet, l’armée ukrainienne a utilisé le système américain de lance-roquettes HIMARS pour viser le lieu de détention des prisonniers ukrainiens à Elenovka, sur le territoire de DNR. Le résultat est sans appel : 40 morts et 75 blessés côtés prisonniers (faisant partie et de l’armée régulière ukrainienne, et des bataillons néonazis Azov) ; 8 blessés du côté des gardes russes.

C’étaient bien des Ukrainiens qui étaient visés, les siens, ceux qui sont envoyés par Kiev au combat.

Ce n’est pas la première fois que les Ukrainiens tentent de toucher ce lieu de détention, mais grâce aux armes américaines, le résultat est édifiant. Voici la vidéo (+18 ans) – extrêmement violente, comme l’est la réalité bien loin des discours politiques aseptisés :

Selon le ministère de la Défense russe, le but de cette attaque est de faire peur aux combattants ukrainiens, qui se rendent de plus en plus, sachant qu’ils seront bien traités. L’on peut également ajouter, qu’une telle démarche permet de contrer les risques d’un tribunal : les morts ne parlent pas.

Ces hommes, sont-ils devenus des monstres, pour pouvoir tirer ainsi volontairement et tuer leurs compatriotes, ou bien l’armée ukrainienne est-elle dirigée de l’extérieur, par des gens qui se moquent totalement de la vie des Ukrainiens ? En tout cas, entre tuer des civils et se battre contre les siens, cette armée mène un étrange combat …

source : Russie Politics



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.