Pour illustration

Une loi sera votée fin 2022 pour permettre l’ expulsion des délinquants étrangers.

Pour des militants de l ‘antiracisme, que l’on commence à entendre, il s’agit là de l ‘instauration d ‘une « double peine ».

Cette « double peine » se justifie.
Un étranger illégalement présent sur le territoire doit être expulsé, et s’il commet un délit ou un crime, après avoir purgé sa peine, subir une mesure d ‘éloignement. Le fait d’être un délinquant ne peut être un motif pour obtenir une autorisation de séjour.
Un étranger en situation régulière qui commet le même type d ‘infraction doit subir le même sort.
Le fait d’être un délinquant ne peut être un motif se voir confirmer une autorisation de séjour. De plus un étranger se doit de respecter le pays d ‘accueil.

La double peine est une bonne chose. Elle permet entre autres d’assurer la protection des étrangers qui résident dans notre pays et en respectent les lois ainsi que celle des Français «  exotiques ».

En effet les étrangers délinquants portent un préjudice spécifique aux étrangers respectueux du pays d’accueil car ils donnent des arguments à ceux qui mettent en avant le lien entre délinquance et présence étrangère ou Français d’origine étrangère, afin de déprécier celles-ci. La mise en œuvre de la double peine éloigne du territoire les délinquants étrangers et prévient ainsi tout amalgame. Elle valorise de ce fait les étrangers sérieux, facilite leur intégration et par-là permet l’atténuation des tensions raciales.Renvoyer chez eux les étrangers délinquants, c ‘est là la moindre des choses

Paulau

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.