Le président serbe s’est exprimé sur la chaîne de télévision Pink au sujet des tensions en cours dans la région du Kosovo. Il a appelé à la «désescalade» et a remercié la diplomatie russe pour son soutien.

Alors que la tension entre populations serbes et albanaises de la région du Kosovo est montée d’un cran au cours de la journée du 31 juillet à propos de l’entrée en vigueur d’une mesure, décidée par les autorités autoproclamées de Pristina, visant à déclarer invalides à partir du 1er août les documents d’identité serbe dans la région, le président serbe Aleksandar Vucic s’est de nouveau exprimé tard dans la soirée sur la chaîne de télévision Pink.

Vucic remercie «ceux qui ont soutenu la Serbie»

Il a tout d’abord tenu à «remercier ceux qui ont soutenu la Serbie». «Je tiens tout particulièrement à remercier […] les représentants du ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, qui ont remarqué exactement ce qui s’était passé et a réagi très, très correctement», a-t-il expliqué.

En effet, plus tôt dans la soirée, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, avait dénoncé «la décision des “autorités” de Pristina de commencer à appliquer des “règles” discriminatoires déraisonnables sur le remplacement forcé des documents personnels […] des Serbes locaux». Elle avait également appelé les autorités locales de Pristina «à arrêter les provocations».

Aleksandar Vucic a par ailleurs demandé à la communauté internationale d’influencer les autorités autoproclamées du Kosovo afin de tendre vers une «désescalade».

«Je crois que nous […] aurons de bonnes nouvelles dans un avenir prévisible. J’espère que si ce n’est pas ce soir [le 31 juillet], alors demain [le 1er août] il y aura une désescalade et nous aurons le temps de préparer la conversation et d’essayer d’en venir à une solution de compromis, pour maintenir la paix», a-t-il ajouté.

Alors que la journée du 31 juillet a été marquée par un regain de tension dans la République des Balkans, les autorités locales de Pristina ont finalement annoncé, dans la nuit du 31 juillet au 1er août, qu’elles avaient décidé de renoncer momentanément à l’entrée en vigueur de la mesure, repoussant sa mise en application au 1er septembre.

Le Kosovo a proclamé unilatéralement son indépendance en 2008, qui est reconnue par les Etats-Unis et la plupart des pays occidentaux, mais pas par la Serbie, la Russie, la Chine, l’Inde ou encore l’Espagne.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.