L’équipe de France de basket n’acceptera plus les joueurs engagés ou qui s’engageront dans des clubs russes et biélorusses a annoncé la Fédération, en guise de sanction contre l’opération en Ukraine.

Les basketteurs français déjà engagés ou qui s’engageront à l’avenir avec un club russe ou biélorusse ne seront plus sélectionnables en équipe de France jusqu’à la fin du conflit ukrainien a annoncé le 1er août la Fédération française.

«Les joueurs, joueuses et staffs des équipes de France ne seront plus sélectionnables s’ils signent un contrat avec un club russe ou biélorusse, tant que le conflit est en cours», a expliqué la FFBB dans un communiqué.

La décision a été prise le 28 juillet lors d’un bureau fédéral et «s’applique également aux joueurs, joueuses, membres du staff ayant déjà signé avec un club russe ou biélorusse».

La question a fait surface il y a quelques jours, avec la signature des internationaux français Livio Jean-Charles (4 sélections) au CSKA Moscou et Louis Labeyrie (33 sélections) à Kazan.

Cascades d’exclusions 

À la suite du lancement de l’opération de l’armée russe en Ukraine le 24 février, la Fédération internationale de basket a décidé jusqu’à nouvel ordre l’exclusion de la Russie et de Biélorussie de toutes ses compétitions, de sélections ou de clubs. Il en va de même pour l’Euroleague Basketball, entité qui gère les deux principales compétitions masculines de clubs, l’Euroligue (C1) et l’Eurocoupe (C2).



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.