L’homme a été abattu au cours d’une opération israélienne menée dans le camp de réfugiés de Jénine le 1er août.

Un Palestinien a été tué dans la soirée du 1er août par des tirs israéliens à Jénine, dans le nord de la Cisjordanie occupée, selon le ministère de la Santé palestinien. «Dirar Riad Al-Kafrini, qui a été abattu par les forces d’occupation israéliennes, est arrivé mort à l’hôpital de Jénine», a annoncé le ministère dans un communiqué.

Un porte-parole de la police israélienne a indiqué à l’AFP que des «agents infiltrés», dirigés par les services de sécurité intérieure du Shin Beth, étaient entrés dans le camp de réfugiés de Jénine, dans lequel ils ont «arrêté deux personnes suspectées d’activités terroristes». Quand les agents ont pénétré dans le camp, «des terroristes ont ouvert le feu sur eux, et les combattants ont riposté en tirant à balles réelles», a précisé le porte-parole.

Au moins 55 Palestiniens ont été tués depuis fin mars 2022, principalement en Cisjordanie occupée. Parmi les victimes figurent des militants présumés et des civils, parmi lesquels la journaliste américano-palestinienne d’Al Jazeera Shireen Abu Akleh, qui couvrait une opération israélienne à Jénine et dont la mort avait suscité de nombreuses réactions internationales.

Au cours de la même période, 19 autres personnes, en majorité des civils israéliens à l’intérieur d’Israël, ont été tuées, principalement dans des attaques menées par des Palestiniens. Trois assaillants arabes israéliens ont également été tués.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.