• dim. Sep 25th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

La voiture volante pourrait très vite arriver sur le marché aux États-Unis

ByVeritatis

Août 10, 2022


La voiture volante Switchblade vient d’obtenir l’approbation de la FAA aux États-Unis, ce qui ferait d’elle la première voiture volante à être commercialisée. Si tout se passe bien, elle pourrait bien décoller d’ici à quelques semaines.

Les tests avancent vite pour la première voiture volante

Alors que la transition des voitures thermiques vers les voitures électriques s’accélère de plus en plus, l’arrivée des voitures volantes pourrait transformer encore plus radicalement le marché du transport. Après 14 ans de tests, l’entreprise américaine Samson Air a estimé qu’enfin, sa Switchblade était sûre pour le vol.

Cette voiture de luxe de deux places, électrique hybride, a été conçue pour offrir toutes les commodités aux passagers. Elle peut atteindre une altitude maximale de 16 000 pieds, avec une vitesse de croisière de 160 mph (258 km/h). Techniquement, c’est plutôt un avion-voiture : les ailes du petit avion se plient ou se déplient, comme la lame d’un couteau-suisse, et permettent au véhicule de se déplacer du sol vers les airs, ou des airs vers les rues de la ville, avec une transition fluide.

Sam Bousfield, PDG de Samson Sky et inventeur du Switchblade, estime qu’il faudra maintenant probablement encore quelques années avant que le grand public ne puisse piloter des Switchblades, mais les tests, qui ont commencés dès le lendemain de l’approbation de la FAA, avancent vite. Lorsqu’elle arrivera sur le marché, Bousfield s’attend à ce que la Switchblade coûte environ 170 000 dollars (166 400 euros).

L’innovation pour une mobilité en transformation

À part la voiture volante, les innovations en termes de transport se succèdent pour s’adapter à un secteur du transport en mutation. Depuis la recherche sur des carburants automobiles de nouvelle génération au développement de trains à vitesse supersonique, les développements viennent répondre aux nouveaux besoins de mobilité.





Source link