• jeu. Sep 29th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

L’été de tous les feux


Incendie de forêt autour de la ville d’Hostens, en Gironde, le 10 août 2022.

Gironde, Isère, Drôme, Aveyron… Depuis le début de l’été, la France est en proie à de nombreux feux de forêt. Un phénomène amplifié par le dérèglement climatique.

Les flammes sont de retour. Le 9 août, un incendie s’est déclaré à Saint-Magne (Gironde), un mois après le gigantesque feu qui avait déjà détruit 14 000 hectares. Le 11 août à 8 heures du matin, la préfecture de Gironde dénombrait « plus de 6 800 hectares de forêt » brûlés par la reprise des flammes. Un bilan provisoire, puisque l’incendie est encore en cours.

Sur la commune de Belin-Béliet, seize maisons ont été détruites. Plus de 10 000 personnes de la région ont dû soudainement quitter leur foyer et être évacuées. Une cellule d’aide psychologique a été mise en place par l’État.

« Au total, près de 1 100 sapeurs-pompiers sont engagés », a précisé la préfecture de Gironde. Les habitants n’ont pas été blessés, contrairement à quelques combattants du feu.

Des feux amplifiés par le dérèglement climatique

L’origine du brasier est probablement criminelle, d’après le ministère de l’Intérieur. Mais il n’empêche que les feux sont amplifiés par la sécheresse de la végétation et des sols (due à un manque de pluie), les températures caniculaires (34 à 38 °C sont annoncés dans le département, le 11 août après-midi) et un air très sec. Des conditions qui sont elles-mêmes des conséquences du dérèglement climatique, comme l’a reconnu la Première ministre Élisabeth Borne lors d’un déplacement en Gironde. « Un nouveau plan national d’adaptation au changement climatique sera mis en concertation à la rentrée », a-t-elle précisé.

La Gironde est le département le plus touché, a ajouté Élisabeth Borne. Mais des incendies ont lieu partout en France depuis le début de l’été. « Nous avons 200 départs de feux par jour en France aujourd’hui », a souligné le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin lors du même déplacement gouvernemental.

Des gros incendies se sont déclarés en Isère, dans la Drôme, dans l’Aveyron, ou encore dans des régions jusque-là relativement épargnées par ces événements, comme le Finistère et le Maine-et-Loire. « Le réchauffement climatique déplace la géographie des territoires à risque », a admis le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu, dans un entretien accordé au journal Libération.

La Commission européenne a exprimé le 11 août sa solidarité avec la France, et a annoncé qu’elle allait envoyer des pompiers, des véhicules et des avions en renfort.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d’une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner





Source link