• ven. Sep 30th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

Un article très étonnant dans la gazette du Corps des Marines US

ByVeritatis

Août 13, 2022


Dans son édition d’Août 2022, la gazette du Corps des Marines US a publié l’article argumenté et documenté d’un officier très supérieur (probablement un officier général) du Corps des Marines écrivant sous le nom de plume de Marinus.

Le rédacteur en chef de la gazette connaît certainement l’identité de cet officier et le comité de lecture a décidé de laisser passer cet article dans une revue militaire alors que le texte va totalement à l’encontre des narratifs martelés par les médias mainstream US et otaniens.

Dans cet article très argumenté, l’auteur ne tarit pas d’éloges et ne cache pas son admiration pour la manière « révolutionnaire » dont l’armée russe a conduit son opération jusqu’à présent. De quoi faire tousser le Haut commandement otanien et la « meute » mainstream.

Cet article est commenté par Leon Tressel et les photocopies du texte publiées dans la gazette du Corps des Marines US sont présentées in extenso. Tout cela mériterait d’être traduit en français pour être accessible au plus grand nombre.

Outre le contenu et le raisonnement très intéressants, il faut souligner que le fait de trouver un tel article dans une revue militaire aux USA montre l’ouverture d’esprit du leadership du Corps des Marines US que j’ai pu constater moi même lors d’échanges en 1997 avec le général Paul Van Riper.

Je ne doute pas un seul instant que le général Van Riper, en retraite aujourd’hui, soit sur la même longueur d’onde que l’auteur de l’article.

Il va de soi qu’en France, la censure serait passée par là. La pensée unique exprimée dans les revues militaires ne peut en aucun cas s’écarter des narratifs politiques et médiatiques mainstream. Les intervenants sur les plateaux TV sont soigneusement sélectionnés pour conforter ces narratifs politiques et médiatiques, sans s’en écarter d’un poil.

Ce qui est dommage, c’est que même des chefs du plus haut niveau finissent par croire aux âneries et aux fake news rapportées par les médias mainstream et vont jusqu’à s’imaginer en grands chefs victorieux.

Ils oublient que nous avons changé de siècle et que les batailles navales, terrestres, aériennes et aérospatiales ne se jouent plus avec les règles et les armes du passé.

Ils oublient aussi que la Chine et la Russie de 2022 ne sont plus la Chine et la Russie de 1999, impuissantes et humiliées lors du bombardement de Belgrade. Elles sont prêtes aujourd’hui pour la revanche.

Ils oublient encore que l’OTAN de 2022 n’est plus l’OTAN des années 1990, après 3 décennies de désinvestissement.

Ils oublient enfin que le nombre, la détermination, la résilience des populations et des forces armées, la disponibilité technique opérationnelle et l’âge des matériels en service, l’ampleur des stocks de munitions, le niveau d’entraînement au combat de haute intensité des personnels, l’existence de réserves nombreuses, les élongations logistiques, la dimension des territoires concernés et leur profondeur stratégique, sont autant de facteurs qui ne sont plus à notre avantage aujourd’hui.

Dans ces conditions, la gouvernance française devrait faire preuve de plus de modestie et de moins de condescendance pour ses adversaires potentiels russes et chinois. Les rodomontades ne suffisent pas pour gagner les guerres. Les déclarations du style « Retiens moi ou je fais un malheur » n’apporteront demain que le ridicule à ceux qui les profèrent…

Dominique Delawarde





Source link