• ven. Sep 30th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

Lorsqu’en 1992 John Coleman exposait dans son livre la hiérarchie des conspirateurs et l’histoire du Comité des 300 …. l’avons-nous écouté ?

ByVeritatis

Août 14, 2022


John Coleman livre

J’ai récemment fait l’acquisition de l’édition originale de l’année 1992 du livre de John Coleman intitulé “Conspirators Hierarchy: The Story of the Committee of 300” (Hiérarchie des conspirateurs : l’histoire du Comité des 300). Il s’agit de l’un des plus importants ouvrages de l’auteur parmi tant d’autres (« The Rothschild Dynasty’, « The Tavistock Institute of Human Relations », « One World Order Socialist Dictatorship », « The Illuminati In America 1776-2008 », etc.). John Coleman fait partie de ces nombreuses personnes qui nous ont alerté depuis longtemps de ce qui se tramait sous nos yeux, comme je l’avais mentionné dans mes deux articles précédents en date du 18 juin et du 6 août 2022. Malheureusement, trop peu de gens ont tendu une oreille attentive à ce genre d’alerteurs, prétextant qu’ils ne sont que des théoriciens du complot, alors que la plupart d’entre eux sont des gens très sérieux, ayant un cursus imposant. C’est bien triste car l’on peut voir où cela nous a conduit de nos jours. Il est désormais trop tard pour se réveiller et poser des actions concrètes. Il fallait prendre le mal à sa racine pendant qu’il en était encore temps. Affirmer le contraire est illusoire.

Né en 1935, John Coleman est un publiciste et un écrivain américain d’origine britannique. Ancien membre des services de renseignement britanniques (MI6), il publia entre 1969-1970 une série de monographies et d’enregistrements sur bande. Il est maintenant naturalisé et vit aux États-Unis.

Selon John Coleman lui-même, pendant 30 ans, il a étudié les activités de diverses communautés oligarchiques mondiales, enquêté et rendu public les activités en coulisses de l’aristocratie tribale anglaise et de ses alliés aux États-Unis. Dans ses recherches, Coleman accorde une attention considérable au Club de Rome, au Tavistock Institute for Human Relations (Grande-Bretagne), à ​​la dynastie Rothschild et à d’autres structures et organisations internationales influentes telles que la Giorgio Cini Foundation, la Forbes Global 2000, la noblesse noire ainsi que d’autres organisations qui se rapprochent de la thématique du nouvel ordre mondial.

Dans son livre “Conspirators Hierarchy: The Story of the Committee of 300“, Coleman soutient qu’il existe une puissante organisation secrète dans le monde qui comprend l’élite de la Grande-Bretagne, des États-Unis et de certains autres États, unis par un objectif commun — le désir pour asseoir leur domination mondiale. Selon Coleman, les plans de ces personnes qui ne font pas de publicité pour leurs activités incluent une réduction radicale de la population mondiale à un milliard de personnes.

Pour celles et ceux qui pourraient douter que John Coleman a effectivement travaillé pour les services de renseignements, on doit préciser que celui-ci a agi en tant qu’administrateur adjoint aux opérations pour le Consortium for the Study of Intelligence (Consortium pour l’étude du Renseignement) dans une étude publiée en 1994, intitulée « Relating Intelligence and Law Enforcement: Problems and Prospects » (Relier le renseignement et l’application de la loi : problèmes et perspectives). Ce document peut encore être téléchargé sur le site Web du Département de la Justice des États‑Unis (www.ojp.gov). Le Consortium pour l’étude du Renseignement a été fondé en 1979 en tant que projet du National Strategy Information Center (NSIC). Il a agi comme un catalyseur dans la fondation de la Section des études du renseignement de l’Association des études internationales ; le groupe d’études sur la sécurité et le renseignement de la UK Political Studies Association ; et l’Association canadienne d’études sur la sécurité et le renseignement. Des centaines de professeurs d’universités et de collèges militaires des États-Unis, du Canada et du Royaume-Uni ont assisté aux séminaires du Consortium.

« Hiérarchie des conspirateurs : l’histoire du Comité des 300 », par John Coleman

conspirators hierarchy

Pouvez-vous imaginer un groupe tout-puissant, qui ne connaît pas de frontières nationales, au-dessus des lois de tous les pays, qui contrôle tous les aspects de la politique, de la religion, du commerce et de l’industrie, de la banque, de l’assurance, de l’exploitation minière, du trafic de drogue, de l’industrie pétrolière, d’un groupe qui ne répond à personne d’autre qu’à ses membres ?

Pour la grande majorité d’entre nous, un tel groupe semblerait être au-delà des possibilités et des capacités d’une organisation donnée. Si c’est ce que vous croyez, alors vous faites partie de la majorité. La conception d’un groupe d’élite secret exerçant le contrôle de tous les aspects de nos vies dépasse notre compréhension. Les Américains ont tendance à dire : « Cela ne peut pas arriver ici, notre Constitution l’interdit ».

Qu’il existe un tel corps, appelé « Le comité des 300 », est raconté graphiquement dans ce livre. Lorsque la plupart des gens tentent de résoudre nos problèmes, ils parlent ou écrivent sur « ils » ; ce livre raconte précisément qui « ils » sont, et ce qu’« ils » ont prévu pour notre avenir, comment « ils » sont en guerre avec la nation américaine depuis 50 ans, une guerre que nous sommes sur le point de perdre, quelles méthodes « ils » utilisent et exactement comment « ils » nous ont lavé le cerveau.

Si vous êtes perplexe quant à la raison pour laquelle des choses se produisent que nous, en tant que nation, n’aimons pas mais semblons impuissantes à empêcher, pourquoi les États-Unis semblent toujours soutenir le mauvais cheval, pourquoi les États-Unis sont-ils en dépression d’où ils ne sortiront pas, pourquoi nos anciennes valeurs sociales et morales ont été détournées et apparemment enterrées ; si vous êtes confus par les nombreuses théories du complot, la hiérarchie des conspirateurs : le comité des 300 établira clairement que ces conditions ont été délibérément créées pour nous mettre à genoux.

Une fois que vous aurez lu les vérités applicables contenues dans ce livre, comprendre les événements politiques, économiques, sociaux et religieux passés et présents ne sera plus un problème. Ce récit puissant des forces déployées contre les États-Unis, et en fait le monde libre tout entier, ne peut être ignoré. Voici ce qu’écrit John Coleman dans son livre et qui nous atteint gravement aujourd’hui…

L’intention et le but du Comité des 300

conseil des 13 pyramide

Un gouvernement mondial unique et un système monétaire unitaire sous la direction d’oligarchistes héréditaires permanents non élus qui s’auto-sélectionnent parmi eux sous la forme d’un système féodal comme c’était le cas au Moyen Âge. Dans cette entité du Monde Unique, la population sera limitée par des restrictions sur le nombre d’enfants par famille, les maladies, les guerres, les famines, jusqu’à ce qu’un milliard de personnes utiles à la classe dirigeante, dans des zones qui seront strictement et clairement définies, restent aussi la population mondiale totale.

Il n’y aura pas de classe moyenne, seulement des dirigeants et des serviteurs. Toutes les lois seront uniformes dans le cadre d’un système juridique de tribunaux mondiaux pratiquant le même code de lois unifié, soutenu par une force de police du gouvernement mondial unique et une armée unifiée mondiale pour appliquer les lois dans tous les anciens pays où aucune frontière nationale n’existera. Le système sera basé sur un État-providence ; ceux qui obéissent et se soumettent au gouvernement mondial unique seront récompensés par les moyens de vivre ; ceux qui sont rebelles mourront simplement de faim ou seront déclarés hors-la-loi, devenant ainsi une cible pour quiconque souhaite les tuer. Les armes à feu privées ou les armes de toute nature seront interdites.

Une seule religion sera autorisée et ce sera sous la forme d’une Église du gouvernement mondial unique, qui existe depuis 1920, comme nous le verrons. Le satanisme, le luciférisme et la sorcellerie doivent être reconnus comme des programmes légitimes du gouvernement mondial unique sans écoles privées ou religieuses. Toutes les églises chrétiennes ont déjà été renversées et la chrétienté appartiendra au passé dans le gouvernement mondial unique.

Pour induire un État où il n’y a pas de liberté individuelle ou de tout concept de liberté survivant, il n’y aura pas de républicanisme, de souveraineté ou de droits résidant avec le peuple. La fierté nationale et l’identité raciale doivent être éradiquées et, dans la phase de transition, il sera passible des peines les plus sévères de mentionner même son origine raciale.

Chaque personne doit être pleinement endoctrinée qu’elle est une créature du gouvernement mondial unique avec un numéro d’identification clairement marqué sur sa personne afin d’être facilement accessible, lequel numéro d’identification doit être dans le fichier principal de l’ordinateur de l’OTAN à Bruxelles, Belgique, sous réserve de récupération instantanée par toute agence du gouvernement mondial unique à tout moment. Les fichiers maîtres de la CIA, du FBI, des agences de police nationales et locales, de l’IRS, de la FEMA, de la sécurité sociale seront considérablement étendus et formeront la base des dossiers personnels de tous les individus aux États-Unis.

Le mariage sera interdit et il n’y aura pas de vie de famille telle que nous la connaissons. Les enfants seront retirés à leurs parents à un âge précoce et élevés par des pupilles comme propriété de l’État. Une telle expérience a été menée en Allemagne de l’Est sous Erich Honnecker lorsque des enfants ont été enlevés à des parents considérés par l’État comme des citoyens déloyaux. Les femmes seront dégradées par le processus continu des mouvements de « libération des femmes ». Le sexe libre sera obligatoire.

La pornographie doit être promue et obligatoire dans toutes les salles de cinéma, y ​​compris la pornographie homosexuelle et lesbienne. L’utilisation de drogues « récréatives » sera obligatoire, chaque personne se voyant attribuer des quotas de drogue pouvant être achetés dans les magasins du Gouvernement Mondial Unique à travers le monde. Les drogues de contrôle de l’esprit seront étendues et l’utilisation deviendra obligatoire. Ces médicaments de contrôle de l’esprit doivent être administrés dans des réserves de nourriture et/ou d’eau à l’insu et/ou sans le consentement des personnes. Des bars à drogue seront mis en place, gérés par des employés du gouvernement mondial unique, où la classe des esclaves pourra passer son temps libre. De cette manière, les masses non élitistes seront réduites au niveau et au comportement d’animaux contrôlés sans volonté propre et facilement enrégimentés et contrôlés.

Le système économique doit être basé sur la classe oligar-éthique au pouvoir, permettant la production de juste assez de nourriture et de services pour maintenir les camps de travail d’esclaves de masse. Toutes les richesses seront agrégées entre les mains des membres d’élite du Comité des 300. Chaque individu sera endoctriné pour comprendre qu’il ou elle dépend totalement de l’État pour sa survie. Le monde sera gouverné par un comité de 300 décrets exécutifs qui deviendront une loi instantanée. Boris Eltsine utilise(ait) les décrets du Comité des 300 pour imposer la volonté du Comité à la Russie comme un essai. Il existera des tribunaux de punition et non des tribunaux de justice.

L’industrie doit être totalement détruite avec les systèmes d’énergie nucléaire. Seul le Comité de 300 membres et leurs élitistes auront droit à toutes les ressources de la terre. L’agriculture sera uniquement entre les mains du Comité des 300 avec une production alimentaire strictement contrôlée. Lorsque ces mesures commenceront à prendre effet, de grandes populations dans les villes seront expulsées de force vers des zones reculées et ceux qui refusent d’y aller seront exterminés à la manière de l’expérience du gouvernement mondial unique menée par Pol Pot au Cambodge.

L’euthanasie des malades en phase terminale et des personnes âgées est obligatoire. Aucune ville ne doit être plus grande qu’un nombre prédéterminé tel que décrit dans l’ouvrage de Kalgeri. Les travailleurs essentiels seront déplacés vers d’autres villes si celle dans laquelle ils se trouvent devient surpeuplée. D’autres travailleurs non essentiels seront choisis au hasard et envoyés dans des villes sous-peuplées pour remplir des « quotas ».

Au moins 4 milliards de « mangeurs inutiles » seront éliminés d’ici 2050 au moyen de guerres limitées, d’épidémies organisées, de maladies mortelles à action rapide et de famine. L’énergie, la nourriture et l’eau doivent être maintenues à des niveaux de subsistance pour les non-élites, en commençant par les populations blanches d’Europe occidentale et d’Amérique du Nord, puis en s’étendant aux autres races. La population du Canada, de l’Europe occidentale et des États-Unis sera décimée plus rapidement que sur les autres continents, jusqu’à ce que la population mondiale atteigne un niveau gérable de 1 milliard, dont 500 millions seront de race chinoise et japonaise, sélectionnés parce qu’ils sont des gens enrégimentés depuis des siècles et habitués à obéir sans poser de questions à l’autorité.

john coleman extrait

De temps en temps, il y aura des pénuries artificielles de nourriture et d’eau et des soins médicaux pour rappeler aux masses que leur existence même dépend de la bonne volonté du Comité des 300.

Après la destruction des industries du logement, de l’automobile, de l’acier et des biens lourds, il y aura un nombre limité de logements, et les industries de toute sorte autorisées à rester seront sous la direction du Club de Rome, de l’OTAN, de même que tout développement scientifique et d’exploration spatiale, limité à l’élite sous le contrôle du Comité des 300. Les armes spatiales de toutes les anciennes nations doivent être détruites en même temps que les armes nucléaires.

Tous les produits pharmaceutiques essentiels et non essentiels, les médecins, les dentistes et les travailleurs de la santé seront enregistrés dans la banque de données informatique centrale et aucun médicament ou soin médical ne sera prescrit sans l’autorisation expresse des contrôleurs régionaux responsables de chaque ville et village.

Les États-Unis seront inondés de peuples de cultures étrangères qui finiront par submerger l’Amérique blanche, des gens qui n’ont aucune idée de ce que représente la Constitution des États-Unis et qui, par conséquent, ne feront rien pour la défendre, et dans l’esprit desquels le concept de la liberté et la justice sont si faibles qu’elles importent peu. La NOURRITURE et le logement doivent être la principale préoccupation.

Aucune banque centrale, à l’exception de la Banque des règlements internationaux et de la Banque mondiale, n’est autorisée à fonctionner. Les banques privées seront interdites. La rémunération pour le travail effectué sera soumise à une échelle prédéterminée uniforme dans tout le gouvernement mondial unique. Il n’y aura pas de conflits salariaux autorisés, ni aucun détournement des échelles de rémunération uniformes standard établies par le gouvernement mondial unique. Ceux qui enfreignent la loi seront immédiatement exécutés.

Il n’y aura pas d’argent ou de monnaie entre les mains des non-élites. Toutes les transactions seront effectuées au moyen d’une carte de débit qui portera le numéro d’identification du titulaire. Toute personne qui enfreint de quelque manière que ce soit les règles et règlements du Comité des 300 verra l’utilisation de sa carte suspendue pour des durées variables selon la nature et la gravité de l’infraction.

Ces personnes constateront, lorsqu’elles iront faire des achats, que leur carte est sur liste noire et qu’elles ne pourront obtenir aucun service de quelque nature que ce soit. Les tentatives d’échange de « vieilles » pièces de monnaie, c’est-à-dire de pièces d’argent de nations anciennes et aujourd’hui disparues, seront traitées comme un crime capital passible de la peine de mort. Toutes ces pièces de monnaie doivent être remises dans un délai donné, ainsi que les armes à feu, les fusils, les explosifs et les automobiles. Seuls l’élite et les hauts fonctionnaires du gouvernement mondial seront autorisés à transporter des véhicules privés, des armes, des pièces de monnaie et des automobiles.

Tous les services d’information et les médias imprimés seront sous le contrôle du Gouvernement Mondial Unique. Les mesures régulières de contrôle du lavage de cerveau doivent être présentées comme un « divertissement » de la manière dont elles ont été pratiquées et sont devenues un art aux États-Unis. Les jeunes retirés de « parents déloyaux » recevront une éducation spéciale destinée à les brutaliser. Les jeunes des deux sexes recevront une formation pour se qualifier comme gardiens de prison pour le système de camp du Gouvernement Mondial Unique.

=============================================================================================================

« La Vie future » (1936) est un film britannique en partie issu d’un roman de H.G.Wells, « The shape of things to come ».

Les Mondes futurs, aussi connu sous le titre français La Vie future (Things to Come), est un film britannique réalisé par William Cameron Menzies, sorti en 1936. Il est en partie issu d’un roman de H.G.Wells, The shape of things to come qui aura un certain rôle dans la mise en forme du scénario. Le rôle principal (John Cabal / Oswald Cabal) est joué par Raymond Massey, frère du dix-huitième gouverneur général du Canada, Vincent Massey. Tous les deux étaient membres de la société semi-secrète Kappa Alpha Society.

NOTA BENE : Cette version du film est mal traduite (volontairement ou involontairement). En réalité, à 37:02 minutes, John Cabal dit : « Nous avons des idées en commun, la fraternité de l’efficacité, la franc-maçonnerie de la science », et non pas « Nous avons des idées communes, une manière d’agir avec efficacité, un vrai respect des valeurs philosophiques ».



Source link