• mar. Sep 27th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

Le constructeur aéronautique russe OAK compte remplacer les moteurs russo-français des SSJ 100



https://fr.sputniknews.com/20220815/le-constructeur-aeronautique-russe-oak-compte-remplacer-les-moteurs-russo-francais-des-ssj-100-1055854184.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2022

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/103632/58/1036325849_192:0:3264:2304_1920x0_80_0_0_857b98a97bdd26483a8c5e2987bac1de.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

russie, sukhoi superjet 100, consortium aéronautique unifié (oak), moteur, safran, npo saturn, sukhoi

russie, sukhoi superjet 100, consortium aéronautique unifié (oak), moteur, safran, npo saturn, sukhoi

Les moteurs russo-français des Sukhoi Superjet 100 pourraient être substitués par des systèmes propulsifs russes, indique le Consortium aéronautique unifié (OAK). La remotorisation a pour but de supprimer la dépendance de l’entreprise russe Sukhoi aux fournisseurs étrangers.

Le Consortium aéronautique unifié russe (OAK) travaille sur le programme de remotorisation des moyens-courriers Sukhoi Superjet 100 (SSJ 100) pour remplacer les ensembles propulsifs russo-français par un engin à 100% russe, a annoncé à la presse ce lundi 15 août le PDG du consortium Youri Slioussar lors du Forum militaire et technique international Armée 2022.

Cette option est envisagée par OAK dans le cadre de son objectif principal d’assurer la navigabilité de toute la flotte de ces avions de transport régional.

“L’option de la remotorisation [des SSJ 100, ndlr] avec de nouveaux engins existe également, nous y travaillons en ce moment, en communiquant avec les compagnies aériennes, avec les sociétés de leasing. Il est clair que ce sont des coûts supplémentaires qui doivent être compris, pour savoir comment nous amortir. Pour l’instant, pour les années à venir, notre tâche est de maintenir l’ensemble de la flotte des 150 Superjets en bon état le plus longtemps possible”, a dit M.Slioussar aux journalistes.

Les ensembles propulsifs SaM146 pourraient être remplacés par des systèmes russes PD-8, développés spécialement à ces fins et dont la finalisation est attendue fin 2023.

Les moteurs SaM146, qui équipent actuellement les SSJ 100, ont été fournis par PowerJet, une filiale commune à 50/50 du français Safran Aircraft Engines et du russe UEC-Saturn. Suite aux sanctions antirusses imposées par l’UE, PowerJet a arrêté la maintenance et la réparation des SaM146.





Source link