• ven. Sep 30th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

« Ils nous ont mis en colère », un témoignage de Daniil Martynov, agent de forces spéciales russes participant à l’opération militaire russe en Ukraine

ByVeritatis

Août 16, 2022


Daniil Martynov, un agent des forces spéciales russes participant à l’opération militaire russe en Ukraine livre un témoignage sur les éléments autour de cette opération, témoignage basé sur les faits observés sur le terrain. Une vidéo documentaire de RT France.

Alors que l’opération militaire spéciale de la Russie en Ukraine se poursuit, RT vous emmène à la rencontre d’un protagoniste étonnant de ce conflit : le Russe qui commande un bataillon tchétchène sur le terrain. Daniil Martynov fait forte impression. Membre de l’équipe du président tchétchène Ramzan Kadyrov, il a passé le printemps 2022 dans le Donbass, commandant un des bataillons envoyés depuis le Caucase se battre en Ukraine dans le cadre de l’opération militaire spéciale. Les Tchétchènes ayant participé à toutes les opérations d’importance, Daniil a des choses à raconter. S’il admet que les civils avaient au début peur des soldats tchétchènes, ils ont totalement changé d’avis en recevant de leurs mains aide et nourriture alors que jusqu’à leur arrivée, ils étaient utilisés comme boucliers humains par les nationalistes ukrainiens.

Selon les éléments qu’il a pu observer sur la ligne de front, les Ukrainiens s’étaient longuement préparés, avec l’aide de matériels et d’instructeurs de l’OTAN : tout cela ne pouvait pas avoir eu lieu en l’espace de quelques semaines ou mois. Il met aussi en avant, grâce à ses découvertes lors de la progression de son bataillon, la profonde réécriture de l’Histoire à laquelle se sont livrées les autorités ukrainiennes depuis 2014 et l’usage très répandu de la drogue dans les rangs des troupes de Kiev.

« L’ennemi est toujours un peu plus féroce, parce qu’il est toujours sous substances narcotiques. On leur en fournit régulièrement, ils se battent sous drogues. Lors de la libération d’un autre pâté de maisons, nous avons découvert les corps de nos camarades, nos collègues avec qui nous avons travaillé et échangé, leurs corps étaient décapités. Cela avait été fait exprès pour épuiser psychologiquement nos unités. Mais l’ennemi ne sait pas qu’il nous a mis encore plus en colère […] Mais je suis sûr que nous terminerons bientôt notre opération de libération et que les choses reviendront à la normale pour tout le monde. Ils y verront plus clair ».

source : Soleil Verseau



Source link