• dim. Sep 25th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

L’Occident veut imposer le néocolonialisme en Afrique, selon la Défense russe



https://fr.sputniknews.com/20220816/loccident-cherche-a-imposer-le-neocolonialisme-en-afrique-selon-la-defense-russe-1055858883.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2022

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e6/02/19/1055371905_255:0:2984:2047_1920x0_80_0_0_682ae17c9fc3501b88c3962d5ad5b003.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

afrique, russie, sergueï choïgou, occident, colonialisme

afrique, russie, sergueï choïgou, occident, colonialisme

Exerçant une pression militaire comme en soutenant des mouvements séparatistes et terroristes en Afrique, l’Occident vise à rendre le continent de nouveau dépendant, sous forme d’un néocolonialisme, a indiqué le ministre russe de la Défense. Il a aussi fait part des intentions de son pays de consolider ses partenariats avec les pays africains.

L’Occident souhaite réintroduire l’ordre colonial en Afrique en exerçant une pression militaire sur les États souverains et en soutenant le séparatisme ainsi que le terrorisme, a déclaré ce 16 août le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

“Quant à l’Afrique, l’Occident a l’intention de collectivement réinstaller l’ordre et les règles d’interaction propres à l’époque coloniale. Le néocolonialisme s’impose à l’aide de la pression militaire exercée contre les gouvernements des pays indépendants, ainsi que du soutien des mouvements terroristes et séparatistes”, a-t-il estimé lors de l’ouverture de la 10e édition de la conférence de sécurité internationale, laquelle se tient dans le cadre du Forum Armée-2022.

À titre d’exemple, il a cité la Libye dont les structures étatiques sont toujours mises à mal depuis l’ingérence de l’Otan en 2011. En outre, sous le prétexte de la lutte contre le terrorisme, les forces armées de pays européens sont intervenues en Afrique de l’Ouest.

Le ministre a d’ailleurs souligné que ces missions européennes avaient reconnu leur fiasco au bout de plusieurs dizaines d’années d’actions sur le terrain.

“Les gouvernements et les dirigeants des pays africains tiennent le coup, comme on dit, mettent en place leur propre politique d’indépendance et de renforcement de souveraineté, développent leurs économies et défenses dans les conditions d’un monde multipolaire“, a constaté M.Choïgou.

Le renforcement des interactions militaires russo-africaines

Enfin, il a fait part des intentions de la Défense russe d’élargir les interactions militaires et techniques avec les pays d’Afrique, tout en soulignant l’intérêt accru de ces derniers à participer aux Jeux militaires internationaux qui se déroulent en parallèle du Forum Armée-2022.

M.Choïgou a salué la présence de haut gradés de pays amis tels que le Burundi, la Guinée, le Mali, le Cameroun, le Soudan, l’Ouganda, le Tchad, l’Éthiopie, l’Afrique du Sud.

“Nous apprécions votre soutien et nous sommes déterminés à renforcer le partenariat dans des projets mutuellement avantageux”.





Source link