• dim. Sep 25th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

Les entreprises camerounaises attendent du business russe une “approche stratégique”



https://fr.sputniknews.africa/20220819/les-entreprises-camerounaises-attendent-du-business-russe-une-approche-strategique-1055898979.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2022

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e6/08/13/1055899629_0:0:1280:960_1920x0_80_0_0_4f84ff3a26ce33f9e8511eb586b99f80.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

afrique subsaharienne, cameroun, russie, relations économiques, investissements

afrique subsaharienne, cameroun, russie, relations économiques, investissements

Sur fond d’amplification de la présence russe en Afrique, la PDG de la première usine métallurgique du Cameroun mise sur les investissements russes dans le secteur industriel du pays. Des discussions sur la réalisation de projets économiques russo-camerounais se sont tenues à Moscou.

Une table ronde économique organisée le 18 août à Moscou par l’association “La Russie d’affaires” a réuni plusieurs entreprises russes et camerounaises.

Le monde des affaires camerounais voudrait que les entreprises russes viennent s’installer à long terme dans le pays, en s’appuyant sur les besoins réels de l’économie locale et des Camerounais, a déclaré la directrice générale de Multi-Services et Matériel Industriels (MSMI), Audrey Chicot.

“Le Cameroun attend du business russe une approche stratégique. Les premières initiatives communes dans le secteur industriel ne doivent pas nécessairement être grandes, on peut commencer par des projets relativement petits mais ponctuels”, a-t-elle appelé, s’adressant aux participants de l’événement et à tous les membres de “La Russie d’affaires”.

Depuis 2003, Mme Chicot est à la tête de MSMI, la première entreprise métallurgique camerounaise. Elle est bien connue en Afrique Centrale pour sa lutte pour la transformation industrielle de son pays et pour une meilleure intégration des femmes dans le secteur industriel.

“Le Cameroun se développe et offre des opportunités”

Le directeur pour les relations publiques de l’Union des diasporas africains en Russie, Luis Gouend, a mis en avant que l’intérêt croissant des milieux d’affaires russes à l’égard du Cameroun et de l’Afrique en général, était bien tangible ces dernières années.

“Le Cameroun se développe et offre des opportunités économiques dans presque tous les domaines commerciaux et industriels”, a-t-il expliqué.

M.Gouend est convaincu que les projets russo-camerounais aboutiront si les hommes d’affaires russes investissent dans la production locale au Cameroun et si les autorités des deux pays aident à résoudre les questions financières et logistiques relatives aux échanges économiques.

“Ambassadeurs d’affaires” russes en Afrique

Un membre du Conseil général de “La Russie d’affaires”, Alexeï Mostovschikov, a fait savoir qu’en Afrique, l’association avait déjà des “ambassadeurs d’affaires” en Afrique du Sud et en Tanzanie et se préparait à nommer des représentants en Zambie et au Nigeria.

Mi-septembre prochain, une délégation de l’association se rendra au Nigeria et pourrait également visiter le Cameroun, a annoncé M.Mostovschikov.

Créé en 2001, “La Russie d’affaires” est une organisation publique réunissant plus de 7.000 entrepreneurs russes, pour un total de quelque trois millions d’employés.





Source link