• jeu. Sep 29th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

” On sait que les hommes peuvent être enceints ” — Bernard GENSANE

ByVeritatis

Août 25, 2022


Selon la dernière campagne du Planning familial. Et j’ajouterais : et mon cul c’est du poulet ?

Observez cette illustration où l’on a atteint les tréfonds du pire confusionnisme. Deux créatures. A gauche, une femme à barbe qui caresse le ventrounet de son chéri enceint, un homme chauve, myope, noir et qui a été fécondé. On ne sait trop comment, mais on “sait” que les hommes peuvent être enceints. Et moi je sais que si ma tante en avait, comme on disait à l’école primaire dans les années cinquante, elle s’appellerait “mon oncle” et risquerait des problèmes de prostate.

Comment s’étonner que les critiques de cette horreur viennent en priorité de chez Zemmour ou Le Pen ? A force de courage, de ténacité, grâce au dévouement de milliers de militantes et militants qui se sont battus pendant plusieurs dizaines d’années, le Planning familial, association progressiste, a fait bouger les lignes, a changé la société. Grâce au Planning, la cause des femmes a fini par être entendue. Pour jouir de leurs droits légitimes, les femmes n’eurent plus besoin de se cacher. Les réactions des Le Pen et Zemmour de l’époque, sans parler de celles de l’Eglise catholique dans sa majorité, furent violentes mais l’obscurantisme perdit son combat d’arrière-garde. Alors, aujourd’hui, les fafs boivent du petit lait.

Dans le sillage des aberrations étasuniennes où l’on vend des hormones comme on vend des bonbons à des parents qui veulent changer le sexe, pardon : le genre, de leurs enfants, d’aucuns chez nous ont oublié qu’on ne commande à la nature qu’en lui obéissant.

Les militantes et militants débloquants à plein tube d’aujourd’hui ont peut-être oublié qu’il y a cinquante ans Mastroianni s’était retrouvé enceint dans un film qui avait fait quelque bruit. Mais le brave Marcello avait abusé du poulet aux hormones dans une pochade qui ne se prenait pas au sérieux mais qui posait de vraies questions sans pour autant terroriser les masses assoupies dans la France pompidolienne où, cela dit, l’accès à la contraception était encore hésitant et où l’avortement était passible des assises.

Des militants de gauche ont mis en garde contre cette dérive ridicule. Comme Hélène Franco, anciennement mélenchoniste, désormais proche du parti communiste, Cécile Pina, proche du parti socialiste, ou encore Pierre Minnaert-Guinedor, délégué au conseil fédéral d’EELV. Le Planning envisage des porter plainte contre ceux qui osent le critiquer. La terreur, toujours la terreur. Je lui souhaite bien du courage, pour ne pas parler de plaisir. Il sera heureusement soutenu par Greta Thunberg, Anne Hidalgo et Clémentine Autain, toujours en quête d’un wagon sociétal à raccrocher.

Une petite dernière pour la route. L’auteur de l’affiche ci-dessus a également commis celle qui suit. Bien sûr, plus d’il : un iel d’autorité. Une femme musulmane, basanée, voilée. Portant pantalon et petite jupette fleurie. Un homme blanc qui en a : du poil… aux bras, ouf ! Une poitrine quasi féminine et un ventre prometteur. Pas de barbe. Et puis cette affirmation selon laquelle il y a plus de genres que de contraception (sans s). Comme il y a quatorze objets contraceptifs sur la table, on attend la liste des genres.

J’en profite pour renvoyer à une lettre ouverte à la Première ministre de deux militantes féministes, Marguerite Stern et Dora Moutot, sur les dérives du Planning familial. Parue dans Marianne..





Source link

One thought on “” On sait que les hommes peuvent être enceints ” — Bernard GENSANE”
  1. Les rejetons des crétins et des goitreux sont celles et ceux favorables à ce que montre ces affiches, la preuve que ce sont des cons qui ont œuvré là, dans les communautés prises comme modèles à la tolérance du n’importe quoi, celles et ceux qui succombent à… le font très loin de ces communautés.
    Ça ne me dérange absolument pas que les choses soient ainsi.

Comments are closed.