• mar. Oct 4th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

Près de 210.000 personnes ont besoin d’aide humanitaire dans l’est de la RDC



https://fr.sputniknews.africa/20220825/pres-de-210000-personnes-ont-besoin-daide-humanitaire-dans-lest-de-la-rdc-1055970986.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2022

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e6/01/1d/1054886090_0:0:1280:960_1920x0_80_0_0_ef1264afd3db086f8824c6a9a8ac84a7.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

république démocratique du congo (rdc), afrique subsaharienne, aide humanitaire, onu, bureau de la coordination des affaires humanitaires (ocha)

république démocratique du congo (rdc), afrique subsaharienne, aide humanitaire, onu, bureau de la coordination des affaires humanitaires (ocha)

Au moins 210.000 personnes ont besoin d’aide humanitaire dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), suite aux combats opposant des soldats congolais et les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23), ont indiqué jeudi 25 août les Nations unies.

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’Onu (OCHA), il s’agit de 170.000 personnes déplacées et de plus de 10.000 personnes retournées dans les territoires de Rutshuru, mais aussi à Nyiragongo (14.420 personnes déplacées et 20.785 retournées).

À la suite de ces importants mouvements de population résultant de ces combats dans l’est de la RDC, plus de 60% des personnes déplacées vivent dans des familles d’accueil tandis que près de 40% logent dans des sites et centres collectifs, a déploré l’agence onusienne.

Depuis début août, au moins 20.000 nouvelles personnes déplacées sont arrivées à Rubare et Rutshuru Centre, après avoir fui de nouveaux affrontements entre l’armée congolaise et le M23 dans plusieurs villages du territoire de Rutshuru, selon l’Onu.

Ces personnes déplacées se sont installées dans des centres collectifs et au sein de familles d’accueil”, a indiqué l’OCHA dans son dernier rapport de situation consacré à la crise humanitaire dans l’est de la RDC.

Face aux besoins énormes constatés sur le terrain, la Coordinatrice humanitaire adjointe de l’Onu, Suzanna Tkalec, a conduit une mission inter-organisation du 17 au 19 août à Rutshuru Centre et dans certaines localités le long de la route Goma–Rutshuru.

Selon l’Onu, cette mission avait pour objectif d’évaluer les contraintes d’accès. Il s’agit aussi de s’enquérir de la situation des personnes déplacées.

Sur le terrain, le Programme alimentaire mondial (PAM) et ses partenaires ont distribué, du 11 au 21 août, des vivres à plus de 44.000 personnes dans le territoire de Rutshuru.





Source link