• ven. Sep 30th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

Kaboul demande au Pakistan de ne pas participer à l’arrivée de drones américains dans le ciel afghan — RT en français

ByVeritatis

Août 28, 2022



Kaboul accuse le Pakistan de permettre à des drones américains d’utiliser son espace aérien pour pénétrer dans le ciel afghan. Dénonçant un «acte illégal» de la part des Etats-Unis, le gouvernement taliban demande au Pakistan de ne pas y participer.

«Nos informations indiquent que [des drones américains] entrent en Afghanistan depuis le Pakistan [en] utilisant l’espace aérien du Pakistan», a déclaré ce 28 août le ministre taliban de la Défense, Mohammed Yaqoub, un mois après l’annonce par Joseph Biden de la mort à Kaboul d’Ayman al-Zawahiri, le chef d’Al-Qaïda, par une frappe de drone américain.

Nous condamnons cet acte illégal et exigeons que les Américains y mettent fin

«Nous demandons au Pakistan de ne pas utiliser son espace aérien contre nous», a ajouté le ministre afghan selon qui le déploiement de drones américains dans le ciel afghan constituait «une invasion claire de l’Afghanistan et de son espace aérien par les Américains».

«Ils le font sans vergogne. Nous condamnons cet acte illégal et exigeons que les Américains y mettent fin», a-t-il complété.

Comme le rapporte l’AFP, l’armée pakistanaise n’était pas immédiatement joignable pour commenter les propos du ministre, mais après la mort de Zawahiri, Islamabad avait nié avoir autorisé les Américains d’utiliser l’espace aérien pakistanais. De leur côté, les Taliban ont toujours assuré n’avoir aucune information sur la présence à Kaboul de Zawahiri, et qu’ils menaient une enquête. 

«[La mort du chef d’Al-Qaïda] est une revendication des Américains qui fait l’objet d’une enquête, nous n’avons pas plus de détails à ce sujet tant que l’enquête n’est pas terminée», a répété ce 28 août Mohammed Yaqoub.

Le torchon brûle entre Kaboul et Islamabad 

Les Etats-Unis ont renversé en 2001 le premier gouvernement taliban après le refus des fondamentalistes islamistes de livrer le fondateur d’Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, à la suite des attentats du 11 septembre.

L’attaque contre Ayman al-Zawahiri, qui avait succédé à Oussama ben Laden, correspond à la première frappe américaine connue sur une cible en Afghanistan depuis que Washington a retiré ses forces du pays le 31 août 2021, quelques jours après le retour au pouvoir des Taliban.

Depuis l’arrivée au pouvoir à Kaboul des fondamentalistes islamistes, les tensions frontalières avec le Pakistan ont augmenté, Islamabad affirmant que des groupes armés mènent des attaques régulières au Pakistan depuis le territoire afghan, ce que les Taliban nient.

Les liens entre les deux pays se sont encore tendus lorsque des frappes aériennes militaires pakistanaises dans l’est de l’Afghanistan ont tué et blessé des dizaines de personnes en avril.



Source link