• dim. Sep 25th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

La potentielle prochaine Première ministre britannique prête à utiliser la bombe atomique, même s’il y a risque d’annihilation totale

ByVeritatis

Août 29, 2022


Liz Truss, candidate favorite pour succéder à Boris Johnson au poste de Premier ministre du Royaume-Uni, se dit prête à déclencher l’arme nucléaire, même si cela devait engendrer une « une annihilation totale ».

liki

Liz Truss est prête à tout, même à anéantir toute vie sur terre

Invitée sur les plateaux de Times Radio le 23 août 2022, Liz Truss, actuellement ministre des Affaires étrangères et membre du Parti conservateur, a répondu au journaliste qui lui a demandé comment elle se sentirait si un jour, elle devait « appuyer sur le bouton ».

◆ Placidité malgré la gravité

C’est en précisant que ça le rendrait malade physiquement s’il devait lui-même déclencher la bombe atomique que le journaliste a posé cette question à Liz Truss à laquelle elle a répondu :

« C’est un devoir important pour le Premier ministre : je suis prête à faire ça. » Déclaration suivie d’applaudissements de la part d’une partie public assistant à l’émission. Comme elle n’a pas vraiment répondu à sa question, le journaliste lui a demandé à nouveau comment ce qu’elle ressentirait si elle devait agir ainsi. Liz Truss a répété « Je suis prête à le faire. »

Pas très rassurant lorsqu’on entend cette femme politique déclarer, notamment au sujet d’Emmanuel Macron, préférer les actes aux paroles.

◆ Le retour de la peur

Après le climat de peur instauré et exagéré délibérément pendant la crise Covid, technique qui a été qualifiée de « totalitaire » et « contraire à l’éthique » par des scientifiques en Angleterre, sommes-nous repartis pour un nouveau cycle de terreur avec ce vent de troisième guerre mondiale qui commence à souffler sur les plateaux ?


Commentaire : Des gens qui seraient prêts à tuer des millions de personnes sont en fait des psychopathes. Et ils sont dangereux pour l’humanité. Il faudrait peut-être les enfermer dans un sanatorium, car ils sont possédés par une faim de haine, de non-respect pour la vie, avides de destruction et de chaos. Sont-ils aptes à avoir un poste de commande ? Leur folie est un danger imminent pour la survie de notre espèce. Et si nous voulons survivre devant ces prédateurs en furie, il serait temps de nous mettre à l’œuvre pour arrêter ces fous qui nous gouvernent.



Source link