• ven. Sep 30th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

Les refuges pour animaux ont besoin d’aide


Cette année, la SPA lance un nouvel appel à l’aide : les abandons d’animaux sont en hausse, les adoptions en baisse et les refuges sont saturés. Si ce triste phénomène se reproduit tous les ans, il est en 2022 encore plus marqué du fait de l’inflation. À cause de la hausse des prix, de nombreux propriétaires décident de se séparer de leur animal de compagnie. 

En 2021, la France avait déjà connu un record d’abandons d’animaux. Selon l’association Peta France, les chats et les nouveaux animaux de compagnie ont été particulièrement touchés par cette vague d’abandons. Le principal argument avancé par les propriétaires était lié à la crise du Covid-19 : pendant la pandémie, de nombreuses personnes ont décidé d’adopter un animal pour ne plus être seules pendant les périodes de confinement. Mais une fois leur liberté retrouvée, elles ont délaissé leur animal et ne s’en sont plus occupées.

Les adoptions en baisse

Cette année, la SPA est à nouveau confrontée à une vague d’abandons. De plus en plus d’animaux sont recueillis chaque jour et ces derniers ont également du mal à trouver une famille. Résultats : Les séjours à la SPA sont plus longs que la normale et une majorité des refuges est saturée.

Selon des informations données par la SPA, 11% de l’effectif annuel des animaux ont été recueillis uniquement au mois de juillet. Près de 9 000 animaux sont actuellement hébergés dans les refuges, soit 1 400 de plus que l’année précédente à la même époque. Si de plus en plus de chiens et chats sont recueillis, ils ne sont pas adoptés dans la foulée pour autant puisque les adoptions sont en baisse de 4% partout en France.

Cet été, la SPA fait face à une hausse des abandons et une diminution des adoptions. Crédit : Pixabay

Des abandons à cause de l’inflation

Contrairement à l’année dernière, les propriétaires n’avancent pas l’argument de la pandémie au moment de se séparer de leur animal. Cette année, les abandons sont justifiés par l’inflation. Les propriétaires disent abandonner leur compagnon à cause de la hausse des prix

« Les personnes vont me dire qu’elles n’ont pas les moyens de subvenir aux besoins de leur animal, soit pour des frais vétérinaires ponctuels parce que l’animal a eu un accident, soit à cause d’un changement de situation, comme une perte d’emploi. Un monsieur m’a expliqué qu’à cause de l’inflation, il savait qu’il n’aurait plus les moyens d’entretenir son lapin. En prévision de cela, il appelait donc pour prendre un rendez-vous afin de l’abandonner », a expliqué Ninon Rueff, responsable du refuge SPA de Plaisir, dans les Yvelines.

Cette année, les propriétaires disent abandonner leurs animaux à cause de l’inflation. Crédit : Pixabay

Quelles solutions ?

Pour contrer la tendance, la SPA a décidé d’organiser une opération « portes ouvertes » le week-end du 20 août. Au total, 63 refuges ont décidé d’ouvrir leurs portes. Il est bien entendu toujours possible de leur rendre visite durant les prochaines semaines, pour trouver un nouveau compagnon. 

En plus de cela, d’autres mesures sont mises en place pour accueillir les animaux abandonnés : Il est possible d’adopter un animal de façon temporaire afin d’aider les refuges de la SPA et libérer de la place. La SPA fait notamment appel à des familles d’accueil, qui peuvent garder les chiens et les chats en attendant qu’ils soient adoptés. Cela permet de libérer des box pour accueillir de nouveaux animaux qui ont été abandonnés.

« J’encourage tous ceux qui voudraient nous aider, a affirmé Jacques Charles Fombonne, le président de la SPA. Nous arrivons à survivre parce qu’il y a des gens qui prennent des animaux temporairement. On paie la nourriture, on paie les soins vétérinaires s’il y a besoin. On peut nous prendre les animaux pour 8 jours, 15 jours, un mois et ça nous permet de passer cette période difficile qu’est l’été jusqu’au mois de septembre où on aura une reprise des adoptions et une diminution des abandons. »

Si vous souhaitez aider les refuges de la SPA, attention aux arnaques ! Certaines annonces sur internet proposent d’adopter des animaux, mais il peut s’agir de réseaux d’élevage clandestins. Il est toujours mieux de se rendre dans un refuge, pour rencontrer le personnel et les animaux en personne.

Lisa Guinot

Donation



Source link