• ven. Sep 30th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

Le Conseil de sécurité de l’Onu proroge d’un an le mandat de sa mission au Liban


https://fr.sputniknews.africa/20220831/le-conseil-de-securite-de-lonu-proroge-dun-an-le-mandat-de-sa-mission-au-liban-1056032562.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2022

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e5/08/0f/1046000783_105:0:2836:2048_1920x0_80_0_0_df6962e4c20f270004e66a550aa22c2f.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

liban, conseil de sécurité de l’onu, onu, force intérimaire des nations unies au liban (finul), israël

liban, conseil de sécurité de l’onu, onu, force intérimaire des nations unies au liban (finul), israël

Le Conseil de sécurité de l’ONU a prorogé, lundi, d’un an le mandat actuel de la Force intérimaire des Nations Unies déployée au Liban (FINUL).

Adoptée à l’unanimité de ses 15 membres, la résolution 2650 demande de nouveau à Israël et au Liban d’appuyer un cessez-le-feu permanent et une solution à long terme, réaffirmant qu’il est nécessaire que l’Armée libanaise se déploie de façon efficace et durable dans le sud du pays et dans les eaux territoriales libanaises.

Aux termes de ce texte, le Conseil demande de nouveau au gouvernement libanais de présenter son plan pour accroître ses capacités navales dans les plus brefs délais, en vue de réduire les effectifs du Groupe d’intervention navale de la FINUL et d’en transférer les responsabilités à l’armée libanaise.

Par ce texte, le Conseil condamne toutes les violations de la Ligne bleue, “commises par voie aérienne ou terrestre”, et exhorte les parties à accélérer les efforts visant à délimiter et à marquer visiblement ladite Ligne dans son intégralité, ainsi qu’à avancer dans le règlement des points litigieux. De même, il exige des parties qu’elles garantissent la liberté de mouvement de la FINUL, notamment en autorisant les patrouilles avec ou sans préavis.

Le Conseil engage aussi le gouvernement israélien à procéder sans plus tarder au retrait de son armée de la partie nord de Ghajar, en coordination avec la FINUL. De même, il demande de nouveau à tous les États d’appuyer et de respecter pleinement l’instauration, entre la Ligne bleue et le fleuve Litani, d’une zone d’exclusion de tout personnel armé, biens et armes autres que ceux du gouvernement libanais et de la FINUL.





Source link