• ven. Sep 30th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

Les troupes ukrainiennes atterrissent près de la centrale nucléaire de Zaporojié



https://fr.sputniknews.africa/20220901/les-troupes-ukrainiennes-atterrissent-pres-de-la-centrale-nucleaire-de-zaporojie-1056032902.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2022

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e5/01/1b/1045140172_238:0:1678:1080_1920x0_80_0_0_74c3a097ef6f1cce1955e78a19e9ec12.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

ukraine, russie, agence internationale de l’énergie atomique (aiea), centrale nucléaire

ukraine, russie, agence internationale de l’énergie atomique (aiea), centrale nucléaire

En cours de mise à jour

Ce 1er septembre, les troupes ukrainiennes ont atterri près de la ville d’Energodar, voisine de la centrale nucléaire de Zaporojié. La mission de l’AIEA s’y dirige actuellement.

Des troupes parachutées ukrainiennes ont atterri ce jeudi 1er septembre près d’Energodar, non loin de la centrale nucléaire de Zaporojié, a annoncé à Sputnik le chef de l’administration de la ville, Alexandre Volga.

L’armée de l’air les vise.

Cela se produit alors que la délégation de l’AIEA s’y dirige, a confié à RT Vladimir Rogov, membre de l’administration militaro-civile de la ville.

Plus de 100 frappes

À la veille de la visite prévue de la délégation de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) à la centrale nucléaire, des bombardements ukrainiens ont eu lieu sur le site.

En 24 heures, l’armée ukrainienne a mené plus de 100 frappes d’artillerie et de drones. Selon les autorités locales, elle utilise notamment des obusiers américains M777.

Ces tirs n’ont pas entravé le fonctionnement des réacteurs. Toutefois des obus sont tombés dans les piscines de refroidissement et à côté des dépôts d’isotopes radioactifs.





Source link