• ven. Sep 30th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

Les commandos ukrainiens qui ont attaqué la centrale de Zaporojié auraient été entraînés par Londres


https://fr.sputniknews.africa/20220901/les-commandos-ukrainiens-qui-ont-attaque-la-centrale-de-zaporojie-auraient-ete-entraines-par-1056045235.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2022

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/102300/46/1023004678_0:0:621:466_1920x0_80_0_0_371d4eb29904a0a5ebefcc0087c8714b.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

crise en ukraine, conflit ukrainien, saboteur, commandos, ukraine, russie, centrale nucléaire de zaporojie, provocation, royaume-uni

crise en ukraine, conflit ukrainien, saboteur, commandos, ukraine, russie, centrale nucléaire de zaporojie, provocation, royaume-uni

Les quelques unités de l’armée ukrainienne qui ont tenté une action à la centrale de Zaporojié ce 1er septembre ont été formées au Royaume-Uni, présume le représentant de l’administration pro-russe de la région de Zaporojié. L’attaque des commandos ukrainiens a été une provocation pour empêcher la mission de l’AIEA sur le site, estime Moscou.

Les militaires de la force de débarquement tactique ukrainienne qui ont accosté près de la centrale de Zaporojié ce 1er septembre avant d’être détruits par l’armée russe, ont été entraînés au Royaume-Uni, a déclaré Vladimir Rogov, membre de l’administration pro-russe de la région de Zaporojié.

“Ils [les saboteurs ukrainiens, ndlr] ont suivi une formation spéciale sous la direction d’officiers des services spéciaux britanniques, le MI-6. Après quoi ils sont retournés, via Varsovie, sur le territoire contrôlé par [le Président ukrainien, Volodymyr, ndlr] Zelensky, sont allés à Odessa et de là, c’était à la fin du mois d’août, sont arrivés dans la région de Dniepropietrovsk, sur la rive droite du Dniepr pour se préparer à exécuter les ordres criminels [de Kiev, ndlr]”, a-t-il détaillé.

Plusieurs commandos ont essayé ce jeudi 1er septembre de pénétrer sur le territoire de la centrale nucléaire de Zaporojié, près de la ville d’Energodar dans la partie de la région de Zaporojié contrôlée par l’armée russe.
La Défense russe a qualifié cet assaut de provocation ayant pour but de perturber la visite de la délégation de l’AIEA sur le site. Environ soixante commandos ukrainiens arrivés à bord de sept bateaux à moteur ont été éliminés après leur débarquement près de la centrale, et deux barges transportant sur le Dniepr d’autres unités spéciales de Kiev ont été coulées par les militaires russes. L’attaque ukrainienne avait été préparée la veille par des bombardements massifs de la zone.





Source link